lundi 8 février 2016

Pourquoi je reviens parfois 3 fois pour soigner la même dent ?

En général c'est assez simple, vous avez mal à une dent, on localise la carie, le dentiste la nettoie et obture avec du composite ou de l'amalgame. En une séance, la dent est "soignée et vous passez à autre chose. 

Parfois c'est plus compliqué, vous avez mal et la carie est assez volumineuse, le dentiste ne sait pas si la pulpe est atteinte ou pas, ne veut pas mettre une obturation définitive directement de peur que vous ayez une rage de dent et place un pansement provisoire pour temporiser en attendant la prochaine séance. 

(NB: certains patients oublient que ce pansement est provisoire et reviennent 6 mois après en disant qu'il était mal conçu et qu'il s'est décollé. ) (NB: il est censé être étanche 2 mois maximum ce pansement alors si il tient 6 mois c'est un miracle). 

Souvent la pulpe est déjà atteinte (d'ailleurs vous avez une furieuse envie de vous taper la tête contre un mur) et il faudra faire un traitement canalaire/dévitalisation. Généralement on ne pratique pas ce geste au premier rendez-vous par manque de temps (surtout si c'est une molaire) (personnellement mes raisons sont plus économiques, j'ai beaucoup de patients qui ne reviennent pas après avoir faire soigner une dent donc je préfère m'investir un minimum, les soulager mais sans perdre 1 heure et sortir tout mon matériel). On pratique "l'ouverture de chambre pulpaire" (décompression de la pulpe enflammée qui provoque le soulagement immédiat) (sous anesthésie ça va sans dire) puis on pose un coton imbibé d'antalgique et un pansement provisoire.  

Rarement on se rend compte une fois que la carie a été éliminée que non seulement la pulpe est atteinte mais que la (les) racine(s) aussi et qu'il faut extraire la dent donc revenir (le fameux manque de temps).

A la deuxième séance, le pansement est déposé et soit on place une obturation composite/amalgame sur la dent, soit on la dévitalise.
Si la dent est dévitalisée on replace un pansement provisoire car on ne peut pas mettre l'obturation définitive dans la foulée (et ça ne sert à rien de soigner une dent si on ne l'étanchéifie pas ensuite). IL faudra revenir une troisième fois.
Parfois il faut plusieurs séances pour faire un traitement canalaire correct, avec à chaque séance le même ballet enlever-remettre un pansement.

A la dernière séance après un traitement canalaire, soit on place l'obturation composite, soit on commence les empreintes pour mettre en place la couronne (et là encore comptez 3 séances).

Contrairement à ce que vous pourriez penser, ça ne nous arrange pas non plus  nous dentistes de passer autant de temps à soigner une dent (d'autant que nos tarifs sont à l'acte et non pas à l'heure donc si nous mettons 3h à faire un acte on est payés le même prix que si on met 30 minutes) (donc évitez de vous méfier de quelqu'un de consciencieux c'est encore lui qui travaille le mieux).



vendredi 22 janvier 2016

Le mot tabou

Parfois on a envie de tout dire mais on le fait de façon trop brutale ou brusque.
Certains en font leur marque de fabrique, "ça passe ou ça casse", "si ça ne lui plaît pas tant pis, il ira voir ailleurs". Choquer ou être percutant pour bien marquer les esprits.

Certains patients m'ont rapporté de telles annonces pour leur cancer (et le fameux pronostic du "il vous reste "X" mois" alors que des années après ils sont toujours debout) .

Souvent pour éviter de vexer des confrères ne disent rien, omettent de dire ce qu'il faut changer, ne nomment pas la maladie par elle-même. Comme une sorte de mot tabou. Alors oui bien sûr on ne voit presque jamais de cancer (encore que quand j'en ai dépisté un en vrai étudiante je n'avais pas envie de répondre 'mais oui c'est un cancer" sans être sûre du résultat de la biopsie) souvent que des choses banales qui ne menacent pas la vie (à part chez les patients immunodéprimés ).  

On camoufle, on enrobe, on dit GENCIVES FRAGILES alors qu'elles n'ont rien de fragiles (à contrario il y a bien des gencives super résistantes qui résistent à des années sans brossage).
Quand on est parodonto-conscient comme moi (aka obsédée de la gencive), c'est dur de voir débarquer des patients qui pensent qu'ils ont du tartre par fatalité, que leurs dents vont tomber parce que c'est ainsi. C'est dur de regarder leurs anciennes radios et de voir que rien n'a été fait depuis des années. 
Souvent ce n'est pas la faute du patient. Il ne sait pas pourquoi ses dents bougent, pourquoi la gencive se rétracte. Il sait qu'il doit revenir régulièrement pour un détartrage c'est tout. 

Ça peut paraître vexant ou humiliant de dire à quelqu'un qu'il ne sait pas se laver les dents. Mais quand on y réfléchit est-ce qu'on leur a expliqué comment le faire?
Je n’utilise plus depuis longtemps le fameux "vous ne vous lavez pas assez les dents" que j'ai substitué par "vous n'avez pas la bonne méthode". 

Il suffit souvent de les laisser nous montrer comment ils font avec un modèle de démonstration pour comprendre pourquoi ça ne fonctionne pas. C'est compliqué pour des patients âgés de se remettre en question (surtout ceux qui ne conçoivent pas qu'une personne de l'âge de leur petite-fille puisse savoir mieux les choses qu'elle) mais il est toujours préférable de le faire.

Parfois je n'y arrive pas. Souvent quand je suis en vacances ou en famille, et que je ne veux plus penser au boulot. Il m'est arrivé de croiser des "entartrés" sévères et d'avoir juste envie de les cureter mais il faut savoir prendre du recul (surtout que je ne soigne pas la famille). 

Au final dire à quelqu'un qu'il a beaucoup de tartre c'est comme lui dire qu'il a un grain de poivre coincé entre ses dents depuis 1h, c'

vendredi 8 janvier 2016

Savoir faire fi des préjugés

C'était plutôt mal parti.

Des absences répétées au rendez-vous, des enfants qui mettent le bazar en salle d'attente, une hygiène générale déplorable, des soins qui n’avançaient pas et un beau jour en 2015 elle est revenue assidue et j'ai pu finir enfin ce pourquoi elle était venue 3 ans avant.

Une méfiance du dentiste et cette fameuse phrase que je déteste et qui me rebute "avant de voir Dr Trucmuche je n'avais pas mal aux dents". On partait de très loin, toute une relation et une confiance à réinstaurer. Réexpliquer tout à zéro à chaque début de séance. Espérer qu'il ne vienne pas au début pour ne plus avoir mal au ventre (je n'aime pas le conflit mais j'ai du mal à maîtriser ma colère quand on m'énerve). Je ne dirais pas qu'il vient avec plaisir me voir mais j'ai retrouvé le sourire en le voyant et c'est déjà pas mal.

Une famille que je ne supporte pas, une attitude nonchalante et déplaisante, mais une ado qui n'a rien demandé sauf d'être soignée comme tout le monde. Alors je l'ai fait en oubliant tout le reste. 

Chaque nouvelle année est l'occasion de prendre des résolutions, en ce qui me concerne j'ai commencé les nouvelles mesures un peu plus tôt. Même si je ne suis pas un modèle d'intolérance et d'antipathie, je sais que je peux toujours m'améliorer (je viens de mettre en pratique à l'instant en redonnant rendez-vous à un ancien patient pas vu depuis très longtemps après son éviction du cabinet). 

Parfois on est trop humains et on laisse nos sentiments parler au lieu de notre turbine. Même si nous ne devons pas être des machines, il faut savoir faire preuve de tolérance et d'ouverture et soigner tout le monde le mieux qu'on peut (mise à part des incompatibilités caractérisées bien sûr). 

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2016, pleine de bonnes choses pour vous et surtout avec des dents en bonne santé ;)

samedi 19 décembre 2015

"J'ai fait un bain de bouche mais j'ai toujours mal"

A croire que tel le chewing-gum revigorant ("prenez un chewing-gum Émile") le bain de bouche changerait nos vies en un instant. 


Qu'est-ce qu'un bain de bouche ?

Généralement il est antiseptique et antibactérien, autrement dit il nettoie.  Si il ne comporte pas d'antalgique dans sa composition, il ne risque pas de soulager une douleur dentaire !

A part si vous faites une décoction de clou de girofle ou si vous faites un bain de bouche avec une solution très alcoolisée (Riqlés, pastis), vous ne risquez pas de sentir un effet anesthésiant.

Inutile donc de dire en arrivant chez votre dentiste "j'avais mal alors j'ai fait un bain de bouche".

Quels sont les cas où un bain de bouche est indiqué ?

-prévenir l'apparition de caries dentaire avec un dentifrice fluoré (en plus du brossage bi-quotidien et du passage de fil dentaire).





- prévenir l'attaque acide/érosion des dents (patients avec des Reflux Gastro Oesophagien, vomissements fréquents, nageurs professionnels ...)







 
 - prévenir les hypersensibilités dentinaires (sensibilités au froid sur des dents saines et non cariées) en plus du brossage des dents





- prévenir les problèmes de gencives








-prévenir la mauvaise haleine/halitose (sur une bouche propre)





- et l'indication principale en post-opératoire (extraction dentaire) éviter les surinfections, ou en complément du détartrage/surfaçage dans le traitement d'une maladie parodontale, dans le traitement d'une infection buccale.

 Dans quels cas un bain de bouche est inutile ? 

- une blessure buccale type brûlure (vous mettriez de l'eau oxygénée sur une brûlure de la peau vous ?)
- des aphtes (qui ne sont pas en rapport avec l'hygiène)

- des caries dentaires (à part si stade très précoce et tâche encore blanche)

- présence de tartre ou de plaque dentaire (brossez-vous les dents avant !) Le bain de bouche peut par effet chimique déposer un film sur les dents pour que la plaque s'y dépose moins mais ça ne vous exempte pas de les brosser.


Je pense qu'il est inutile de rappeler qu'avant de rincer la vaisselle vous la nettoyez ou la frottez avec une éponge ?
De la même façon aucun bain de bouche ne peut être efficace dans un bouche non nettoyée au préalable avec une brosse à dent et du fil dentaire(ou des brossettes).

Le bain de bouche ne peut remplacer un brossage de dent. Il n'est pas nommé "solution de rinçage" pour rien (il rince juste rien de plus).

 Il existe pléthore de bains de bouche en grande surface, parapharmacie et parapharmacies, chaque laboratoire a le sien, chaque gamme de dentifrice également. Avant de les acheter cherchez bien à connaître/rechercher quelle indication vous recherchez. (L'erreur principale est de faire des bains de bouche avec des solutions à base de chlorhexidine toute l'année par exemple).  Il est assez rare d'avoir besoin de faire un bain de bouche tous les jours de toute l'année (à part pour le laboratoire qui les produit).




vendredi 4 décembre 2015

Mon enfant a des dents qui poussent dans tous les sens, je fais quoi ?





Persistance de l'incisive de lait avec éruption de l'incisive définitive

Il n'est pas rare que la première fois que je vois un enfant de 6 ans en consultation ce soit pour un problème d'incisive mal positionnée.

Autant les caries sur les dents de lait n'inquiètent pas tous les parents, mais une incisive qui pousse de travers ça c'est un vrai motif d'urgence (soupir).

Je rencontre des parents prêts à appareiller leur chérubin alors qu'il boit encore au biberon au petit-déjeuner (chaque chose en son temps), d'autres qui aimeraient que j'arrache toutes les dents de lait en une seule fois pour faire pousser les définitives plus vite (et droites si possible).

Rappel âge d'éruption des dents définitives

Séquence d’éruption normale de 32 dents chez l’humain. Les chiffres au bas représentent l’âge d’éruption en années.

En tant que parent je sais ce que c'est d'être pressé de voir son enfant grandir mais parfois il faut SAVOIR ATTENDRE.

J'ai souvent des regards réprobateurs des parents à qui je dis que ne toucherais pas à la dent (surtout quand leurs enfants ont des caries). 

Forcément je suis dentiste, je vois toutes les semaines des enfants d'école élémentaire (mon cher Watson) venir pour ce problème.

Je sais que dans quelques semaines/mois la dent de lait qui bougeait sans faire mal (si ça fait mal ou empêche une alimentation normale je l'enlève bien sûr) sera partie, et que la dent définitive aura pris sa place. Je sais aussi que ça fait mal d'enlever une dent de lait qui a encore toute sa racine et que les choses se feront naturellement (quand la dent définitive aura résorbé toute la racine de la dent de lait alors elle tombera) .

Parfois le parent est inquiet car la dent de lait est tombée mais la définitive ne pousse pas. 

Mais tout est dans l'espace !

Dimensions des dents Il existe une différence de grosseur et largeur entre les dents temporaires (C, D et E en jaune) et les dents permanentes ou définitives (3, 4, et 5 en bleu).
 
En résumé parfois/souvent la dent définitive est coincée sous la gencive car elle n'a pas de place pour sortir. Souvent elle est bloquée parce qu'elle est trop large (voir schéma de gauche), parfois tout simplement parce que c'est trop tôt.

Si on perd une dent de lait précocement (accident, grosse carie), la dent définitive ne viendra pas plus tôt.  Au contraire parfois elle met plus de temps à venir. 

J'entends souvent "ça fait 6 mois qu'elle a un trou". Mais la situation peut durer des mois si il y a un vrai problème d'espace. Dans ce cas il est conseillé de voir un orthodontiste.

Cas d'une dysharmonie dento-maxillaire severe en denture mixte geree par extractions programmees
Vrai problème d'espace, aussi appelé Dysharmonie DentoMaxillaire (DDM pour les intimes).

Pour tout savoir sur la DDM vous pouvez lire cette thèse.

 
Éventuellement la dent définitive trouve un autre chemin pour sortir de l'os et se place soit trop en avant (version dent de vampire), assez fréquemment pour les canines (la dent "sort" souvent en dernier et fait la charnière entre le bloc antérieur et les prémolaires donc si il n'y a plus de place ça coince.

Canine gauche maxillaire "ectopique"

Souvent le manque d'espace est décelé dès l'enfance (voire petite enfance quand l'enfant a déjà des dents de lait qui se chevauchent ou qui sont très serrées) dans ce cas il ne faut tarder à mettre en route un traitement orthodontique dit d'interception. Il permet de corriger la croissance des maxillaires pour gagner de l'espace.
Une fois la croissance des bases osseuses terminées il ne sera possible pour "faire de la place" que de d'extraire des dents de lait et dents définitives en complément du traitement orthodontique.

A lire aussi :


 

samedi 17 octobre 2015

Le pouce (la sucette) on arrête comment ?

Nous l'avons vu précédemment,  la succion du pouce (ou d'un ou plusieurs doigts), de la sucette et de tout autre objet doivent être arrêtée (entre autres) pour favoriser le passage d'une déglutition infantile (primaire) à la déglutition adulte (dents serrées, sans interposition de la langue). La mise en place de la déglutition adulte est primordiale pour la croissance de la face (la position de la langue modelant le palais mais aussi les fosses nasales ..).

On commence par éliminer le réflexe (ou le besoin) de succion de l'enfant .La tétine devra avoir disparue dès l’âge de deux ans, le sevrage du pouce devant être réalisé avant l’âge de quatre ans. 


Selon l'âge de l'enfant on peut recourir à plusieurs méthodes.

Si c'est précoce (avant 3-4 ans selon si sucette ou pouce), on peut se passer d'appareillage.

Après l'arrêt de la succion du pouce ou de la tétine, si des décalages ou des défauts de croissance des maxillaires existent, ils peuvent (et doivent) être corrigés. La période entre 3 et 6 ans serait idéale. Le but du traitement à cet âge est de lever les obstacles à la réunion des deux mâchoires et d'aider la nature en stimulant la croissance dans une période très malléable ou les mauvaises habitudes ne sont pas acquises. (Dentoscope Drs P. BERGEYRON, M.-C. FRANCISCI, M. PONSOT, W. SABOUNI)

Après 6 ans, pour aider l'arrêt et corriger en même temps:

Généralement la pose d'un appareil d'interception orthodontique ne se pratique qu'à l'âge de 6-7 ans, quand les premières molaires définitives (dent de 6 ans) sont suffisamment évoluées pour être support de la bague orthodontique.

Cet abandon sera facilité au-delà de cet âge par le port d’un appareillage très simple qui changeant le message afférent qui arrive au cerveau permettra une transformation du message efférent. 95% de ces succions digitales sont des succions habitudes et ce protocole permettra un sevrage spontané sans frustration pour l’enfant et bien préférable aux protocoles comportementaux nécessitant le remplissage de grilles ou alternent soleils et nuages (un sentiment de culpabilité risquant de s’instituer en cas d’échec). Pour les 5% d’enfants qui malgré la pose de cet appareil continueront à sucer le pouce, il faudra considérer qu’ils ne sont plus dans une succion habitude mais dans une succion nécessitée et que si le symptôme n’est pas forcément grave il est toujours significatif. Le psychologue ou le pédopsychiatre systématiquement consulté pourra effectuer un diagnostic différentiel entre un retard de maturation et un problème plus important d’origine psychologique. Dans ce cadre aucune tétine ne peut se prévaloir d’une action orthodontique. (Dr Patrick FELLUS Dental Tribune Edition Française Novembre 2012)




Les appareils peuvent être de différents types : (liste non exhaustive)


Appareil dit à perles de Tucat




Ecran oral (aussi appelé grille anti-pouce)
(empêche donc à l'enfant de sucer son pouce mais également oblige la langue à ne plus s'interposer entre les dents du bas et du haut).



Mise en place et activation d'un appareil d'expansion palatine

Si vous souhaitez avoir d'avantage d'informations sur l'expansion palatine (pourquoi, comment), je vous invite à cliquer sur le lien
Ici l'appareil n'empêche pas le recours au pouce (mais le limite car contact modifié), c'est surtout un appareil qui corrige la forme trop étroite du palais.

Quad hélix à perle
 Un appareil d'expansion palatine agrémenté d'une perle de Tucat pour élargir le palais tout en rééduquant la langue (du moins lui apprendre à se repositionner).
Le régulateur de croissance contrôlée©: RCC©

Le régulateur de croissance contrôlée©: RCC©

La plaque palatine permet à la fois au patient d'arrêter le recours au pouce/sucette (car contact modifié) et à la fois de garantir la croissance du palais.

Comment faire pour qu'il arrête le pouce ou la tétine ? (avant d'avoir recours à un appareil orthodontique)






Existerait il un appareil orthodontique utilisable avant 6 ans ?

Selon le Docteur Dr LM DUSSERE pour répondre au nom de sucette orthodontique les normes et conditions seraient les suivantes :
















1. empêcher la respiration buccale
2. empêcher l'interposition de la langue entre les dents et les lèvres (déglutition primaire)
3. posséder une butée antérieure pour contrer la poussée vers l'avant des incisives par la langue
     4. permettre à toutes les dents de reposer sur un même plan


• Les points 1. 2. et 3. nécessitent la présence d'un écran antérieur (encore appelé écran vestibulaire ou écran labial) positionné entre les dents et les lèvres. Cet écran devrait avoir les caractéristiques suivantes :


                         



     Ecran labial commercialisé par la Société «"Dentaurum" et Ecran vestibulaire (Dr Michel CHATEAU) .

- d'une forme arrondie conforme à celle des arcades dentaires
- d'une rigidité suffisante pour permettre à la fois d'écarter les forces aberrantes de la langue et des lèvres3 (300 à 500g)4 et d'exercer une pression constante sur les incisives mal positionnées (forces légères d'alignement = effet orthodontique). Cet effet myo-fonctionnel peut être obtenu grâce à l'utilisation de silicone souple.
- éviter la respiration par la bouche et amener l'enfant à respirer par le nez (un changement de respiration en ayant la bouche ouverte par une respiration bouche fermée, s'accompagne d'une croissance mandibulaire plus grande, exprimée dans le menton et d'une croissance faciale plus importante, exprimée au milieu du visage)

  • Le point 4. nécessite la présence d'un plan de morsure (ou plan d'occlusion)

La présence d'un plan de morsure sur lequel doivent reposer toutes les dents présentes en bouche est impérative. Pour remplir cette fonction, il devra être évolutif en fonction de la poussée des dents.
Il pourra ressembler aux « positioners » (ou gouttières d'occlusion) utilisées par les orthodontistes :

« Positioner » d'après la société « Myoresearch »

Instant pub "made in France", le Dr Philippe Coat, sa femme Isabelle Grapperon (pour le design) et le prothésiste Rémi Anthelme ont mis sur le marché depuis juin 2015 le Machouyou.


Innovation française, Machouyou permet
d'arrêter en douceur la succion du pouce et de la tétine.

Il répondrait aux 4 points du Dr Dusserre (sauf le côté évolutif puisqu'il n'y a pas d'empreinte et que le dispositif n'est pas personnalisé à la bouche de l'enfant).

En attendant que BébéCarie le teste pour vous (et moi), vous pouvez retrouver plein d'informations sur leur site.

https://www.machouyou.com/infos-machouyou/quest-ce-que-machouyou/

https://www.machouyou.com/

NB : Toutes les écritures italiques correspondent à des citations ou des phrases non modifiées, vous trouvez le lien pour accéder à l'article originel en cliquant dessus ou sinon en début de paragraphe).

vendredi 16 octobre 2015

Le pouce (la sucette) on arrête quand ?

Il faut distinguer la succion nutritive (téter le sein ou le biberon pour boire du lait) et la succion non nutritive.
La succion non nutritive est un réflexe archaïque acquis dès la vie in-utéro.
Ce réflexe disparaît classiquement entre 3 et 4 ans, après 5 ans on considère que ce n'est plus "normal".
On peut aussi créer le besoin (ou l'habitude) en introduisant la sucette (qui est extérieure à l'enfant contrairement au doigt).
Si la succion d'un objet ou d'un doigt est physiologique avant 2 ans, on considère que  maintenir
ce réflexe archaïque au delà est problématique pour les arcades dentaires.

La tétine devra avoir disparue dès l’âge de deux ans, le sevrage du pouce devant être réalisé avant l’âge de quatre ans. (Dental Tribune Novembre 2012 Dr Patrick FELLUS)
 

http://www.seret-medecine.org/langue.htm
Succion du pouce chez le foetus


Anya Ponti /Shutterstock.comAnya Ponti /Shutterstock.com#TeamPouce
#TeamSucette (c'est bientôt Hallowe'en !)

Quelles sont les répercussions sur la cavité buccale de la succion prolongée du pouce et de la sucette ?

Suite à la succion d'un doigt ou d'une tétine, on peut observer :
Béance



http://centremassiliendelaface.com/category/actualites/newsletters/
Endomaxillile



http://selarl-dr-rollet-daniel.chirurgiens-dentistes.fr/FR/articles_modele6.awp?P1=KY2lA46Ui22OlI6CXda56M4zjpSOgBM





http://prevention.odonto.univ-rennes1.fr/themes/parents/nourrisson/tetines-pouces/consequences/
Interposition linguale




Est-ce que les déformations persistent après l'arrêt de la succion ?


Oui, elles persistent dans de nombreux cas. Il est important que votre enfant arrête cette habitude le plus tôt possible, car plus il grandit, plus les conséquences seront permanentes, et il n'y aura plus de retour à la normale.
Exemple d'une étude portant sur la persistance des déformations après l'arrêt de la succion, en fonction de l'âge de l'arrêt :

Age d'arrêt de la succion du poucePourcentage d'enfants retrouvant un maxillaire normal
3 ans75,00%
5 ans50,00%
6 ans25,00%


Peut-on sucer son pouce ou une sucette sans avoir de désordre orthodontique ?
 
Les déformations osseuses sont en réalité la conséquence d’éléments multifactoriels qui vont interférer entre eux pour corriger ou aggraver les premiers symptômes dysfonctionnels. Ainsi une étude réalisée sur l’occlusion des petits chanteurs à la croix de bois montre que sur 62 enfants,seuls 8 présentent des déformations de l’occlusion dentaire nécessitant une prise en charge orthodontique. La bonne agilité linguale indispensable à la pratique du chant, associée à une respiration optimale
nasale explique l’influence réduite de la succion du pouce puisque plus de 50% de notre échantillon continuait à sucer leur pouce bien au-delà de six ans. Dental Tribune Dr Patrick FELLUS / L'orthodontie précoce en denture temporaire », Dr Patrick FELLUS, Editions CdP 2003.
 

La question de comment arrêter la succion du pouce (ou de la sucette)  sera prochainement abordé.

NB : Toutes les écritures en italique correspondent à des citations, extraits d'articles dont vous pouvez retrouver la source en cliquant sur le lien.

Pour compléter et lire plus sur les troubles engendrés par le pouce et la tétine (et leurs différences) vous pouvez lire cet article.
Une erreur est survenue dans ce gadget