jeudi 13 octobre 2011

Les insolites du cabinet dentaire

Parfois y a des patients qui voient de la lumière et qui décident de rentrer même si ils savent pas pourquoi.

- "Je voudrais la clé des toilettes". Madame n'avait pas rendez-vous mais savait que nos patients ont accès à des toilettes à l'étage, fermées pour ne pas faire office de toilettes publiques en plein centre ville de la petite bourgade.

- Le patient qui vole le papier-toilette, le savon, le gel hydro-alcoolique, le spray anti-odeur mais qui a eu la délicatesse de laisser la serviette, la balayette et la cuvette ... Mes soupçons se sont portés sur une famille mais difficile d'accuser quelqu'un sans preuve d'avoir volé le PQ. Comment tourner l'interrogatoire ? "Salut, c'est vous qui avez pris le papier toilette la dernière fois ?". 

- Je cherchais le véto mais je suis arrivé chez vous, vous pouvez m'indiquer où c'est ? 

- Je n'ai pas le téléphone fixe chez moi (mais je veux faire des implants non remboursés par la sécu) donc pas de botin téléphonique et je vous appelle pour avoir un numéro de téléphone que j'ai perdu. Genre on est les renseignements.

- C'est ma soeur qui avait rendez-vous mais j'ai pris sa place. Et j'ai ramené mes gosses aussi. 

- Vous travaillez pas le lundi 15 Août ?

- J'ai appelé à 19h30 mais y avait plus personne. ( Déjà qu'on est là à 8h30 ...)

- Je suis devant la porte, je sonne, je ne pousse pas la porte, je re-sonne, la porte se s'ouvre toujours pas (vu qu'il faut pousser). A la 3ème sonnerie, j'ai failli enlever mes gants pour lui expliquer qu'il faut pousser mais ses  neurones se sont reconnectés et elle est entré.

- J'ai rendez-vous chez un dentiste mais je sais plus son nom. Ah c'est pas vous ? Même joueur joue encore.

Et puis y a ceux qui une fois à l'intérieur, font un peu ce qui veulent.

- "Vous pouvez vous asseoir sur le fauteuil". "Non l'autre, ça c'est ma chaise". Le patient était à ma place derrière le fauteuil et attendait avec un grand sourire ...

- "Vous pouvez poser votre manteau et votre sac". "Non pas là, là c'est ma chaise". C'est un peu comme si tu allais chez la banquier et que tu installais tes affaires sur sa chaise à lui derrière son bureau. Les gens réfléchissent pas parfois ... ou alors ils pensent que je travaille debout (et sur des gens assis).

- "J'ai mal avec mon appareil du haut". "Mais je l'ai pas pris". "On va reprendre rendez-vous alors".
Même joueur joue encore. 

- "Je suis venue mais aujourd'hui je veux qu'on me fasse rien". "T'aurais mieux fait de prévenir dans ces cas-là" ...



3 commentaires:

  1. ralala c'est tellement vrai tout ça, j'en rigole encore ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le coup des renseignements on me l'a fait aussi. Comme si je connaissais le numéro de tout le monde ..

    RépondreSupprimer
  3. A suivre: comment ça vous connaissez pas le nom des médicaments par couleur et le noms de tous les généralistes de la ville ?

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget