mardi 4 octobre 2011

A quoi pense le dentiste pendant le détartrage (suite) ?

Souvent il suffit d'une chanson à la radio le matin pour te pourrir la tête.

T'as envie de faire un lavage de cerveau pour que la mélodie parte.

Cette aprem, je sens que j'aurais besoin d'occuper mes pensées pour ne pas avoir CETTE chanson pourrie qui me hante.

Mais c'est de ma faute.

Explication (ça fait un peu 3615 my laïfe mais j'étais obligée de vous le faire partager) (écoutez au moins les chansons c'est mythique) :

J'aime bien vivre comme si j'étais dans une comédie musicale. Et faire des associations mot= chanson untelle (heureusement que je connais peu de Lucie ou de Jeanneton). 

Même si au cabinet, je ne l'applique guère pour des raisons évidentes. J'aurais trop peur qu'un patient porte plainte et me fasse interner. 

Donc là je parlais avec mon amoureux d'un pilote que j'arrête pas de croiser en ville (en Province, pour évoquer le centre-ville on dit "en ville"). Dont une fois dans un resto qui faisait karaoké mais y a eu des plaintes de météo France et du voisinage alors ils ont arrêté à moins que ce soit moi à force de les maudire de pas avoir du REM, où je m'essayais avec une amie à une chanson somme toute facile à chanter issue de nos années collège.




Une fois l'anecdote racontée, vous pensez bien que j'avais envie de mettre du should i leave or should i stay à toutes les sauces.

J'ai donc passé la journée à ponctuer les vides par du David Charvet, comme en plus je ne connais pas toutes les paroles, j'ai vite tourné en rond.

Le soir je l'ai gratifié d'une surprise, je lui ai fait un mini-revival années 96-98 pour lui rappeler d'où je venais (il est pas de la même décennie).

Non il m'a pas largué dans la seconde.

Il préparait sa vengeance.

Il a attendu une journée que je n'ai plus ces chansons en tête.

Hier soir en allant nous coucher, il s'est penché vers moi Raphaël a l'air d'un ange mais c'est un diable de l'amour, quand il se penche ... et m'a susurré : LUCY DON'T CRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRYYYYYYYYYYYYYYYY.



Bref toute à l'heure quand je reprendrais le boulot, j'aurais envie de massacrer Alliage. Prions pour qu'aucune patiente ne s'appelle Lucy. 

1 commentaire:

  1. c'ets donc à ca que pensent les dentistes quand ils nous soignent ! :) , je regarderais mon dentiste autrement maintenant :)

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget