lundi 7 novembre 2011

Je sais pas

Je sais pas est la réponse qu'on aimerait donner à de nombreux patients face à l'impossibilité d'établir un diagnostic.

La raison première des consultations est la douleur.

Souvent c'est facile, ils ont un cratère (voire plusieurs), tu sais que c'est cette dent là, tu fais ce qui y a à faire (programmer l'extraction, la dévitalisation ...).

Souvent, le patient te montre une dent en bas, mais la carie est en haut (les fameuses douleurs projetées). 

Souvent, le patient a mal "partout" au froid. A part les cas désespérés, personne n'a des caries assez profondes sur chaque dent. Donc c'est la gencive. Bingo elle est enflammée. Un détartrage et roule ma poule. Ou alors la gencive est rétractée, les dents sont hypersensibles, du sensodyne et ça repart.

Parfois, tu inspectes toutes les dents et elles sont nickel. Aucuns soins, aucunes caries. Le patient a 18-20 ans, ça doit être les dents de sagesse. Tu fais le bilan radio, ouf c'est bon tu as trouvé une cause possible de douleurs.

Parfois, la dent qui fait mal est déjà dévitalisée et sous couronne, et tu sais que ça passera qu'avec des antibiotiques avant de tout démonter et refaire.

Rarement, tu ne trouves rien. Pas de cratère, de débris de racine, de dent cassée, de carie petite mais grosse, de dents de sagesse qui poussent, d'infections sous prothèse. Rien, nada.

Mais le patient veut une réponse.

Et toi tout ce que tu fais c'est suspecter. Tu te mets à regretter la fac, où un prof aurait eu une idée, ou au moins tu aurais pu te décharger sur lui. "C'est un cas rare, en 20 ans d'expérience j'ai jamais vu ça". 

Là tu es seule, face à tes questionnements, aux interrogations du patient.

La première fois, j'étais en remplacement en fin de 6ème année. Et c'est tombé sur une médecin généraliste, qui se shootait au tramadol LP (c'est elle qui m'a donné l'initiative d'en donner aux douleurs récalcitrantes quand je pars en week-end). Elle m'a dit que ça lui arrivait parfois. J'avais un semblant de réponse : on défonce tout et on remonte faut dévitaliser toutes les dents même si aucune ne répond aux test c'est probable qu'elles soient pas nécrosées toutes.

Depuis j'ai une phrase toute faite : si ça s'arrange pas vous revenez ...

5 commentaires:

  1. je vous ai découvert sur le blog Mode personnel je viens de parcourire le votre il est très instructifs. Mois j'attend un implant !! Vous serez la bienvenue sur mon blog

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, quelle est le prix d'un bridj de 5 dents? Votre blog est très utile, et j'aime les mots argotiques que vous employer quelques fois! A bientôt
    gege

    RépondreSupprimer
  3. Arnaud : j'aime bien les collants ça tombe bien ...

    Gege : Pour le devis, consultez votre dentiste, en fonction de a ville, matériau ça change beaucoup ...

    RépondreSupprimer
  4. Un diagnostic que j'ai fini par poser moi-même après voir usé cinq dentistes : la racine de la dent qui remonte jusque dans le sinus. Confirmé par radio.
    Rhume = mal aux dents. maintenant que je le sais, je prends du paracetamol et j'attends que ca passe. Et je fais plus chier les dentistes avec des douleurs impossibles à diagnostiquer...

    RépondreSupprimer
  5. Bon ça les sinusites avec symptômes dentaires, j'y arrive encore. Après on se renvoie la balle avec l'ORL sur un débat digne de l'oeuf ou la poule en premier.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget