jeudi 5 janvier 2012

Mme Balboa

Mme Balboa a un prénom très évocateur ainsi même si elle n'a ni le téléphone, ni connexion internet je suppose je préfère vous laisser faire le rapprochement tous seuls.

Avant son prénom m'évoquait Rocky et son amour légendaire pour sa femme, ou bien une péniche éponyme que je voyais de temps en temps en courant, maintenant je pense à elle en premier lieu.

Je l'ai rencontré en mai à l'occasion de ma nouvelle activité. La patiente avait été vu par mon prédécesseur (qui note amusante avait un poster de Rocky 3 dans son appart pour se motiver avant ses derniers exams), je devais continuer les soins et entamer de grands travaux prothétiques.

C'est le type même de patiente jamais contente, jamais satisfaite, qui râle à peine la porte franchie, qui souffle comme si elle avait gravi l'Everest, qui se traîne avec son chariot de course pour la tenir. Qui pestait que mon ami soit parti travailler ailleurs.

Mais j'avais une bonne raison de supporter ses jérémiades, le fait qu'elle avait accepté un devis à plus de 5000 euros, même si j'étais salariée et que j'allais en toucher que 800, je savais qu'elle allait me payer mes vacances au ski. 

Comme dans tous les grands travaux de réaménagement, pendant la phase provisoire, il eut des ajustements, mais au final j'ai posé son magnifique bridge (et réservé mes vacances à Flaine). 

A la séance de contrôle (parce que j'aime bien faire du service après-vente pour qu'on ne me reproche pas d'encaisser et d'abandonner mes patients après), elle n'est pas venue. Elle n'avait pas le téléphone, donc je n'ai pas pu l'appeler. Après l'avoir vu soupiré pendant 3 mois, je me suis même demandé si il lui était pas arrivé quelque chose de grave. La semaine d'après rien non plus, elle ne s'était pas trompé de jour ni d'heure.

C'est que tout va bien, pensais-je !

Que nenni, un beau jour de Novembre, elle est réapparu, en disant que ça n'allait pas du tout mais que vu qu'elle avait payé elle se doutait bien qu'on allait rien refaire. Qu'elle ne pouvait pas manger, ni parler parce qu'elle zozotait.

J'ai parlé avec elle, elle ne zozotait pas ("je fais attention c'est pour ça"). J'ai fait des réglages.

Et là ça a recommencé.

Une couronne n'arrêtait pas de se desceller. J'ai recollé une fois, deux fois. Pris la décision de refaire. Recommencé à la base. Et là chienne de vie, j'ai revu la patiente 3 fois, impossible de resdesceller cette putain de couronne. On a rigolé, elle parce qu'elle pensait qu'elle tiendrait jamais, moi parce que je me disais qu'il y a qu'elle pour m'emmerder de la sorte. 

Ah oui sinon elle qui disait qu'elle ne pouvait pas manger, elle mange parfaitement dessus, vu qu'elle avait pour consigne de prendre tous les nougat et caramels existants pour faire bouger la couronne.

Je lui ai dit que je partais, elle m'en a pas voulu, je plains juste celui qui va hériter du cadeau.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget