mercredi 14 novembre 2012

A quoi pense votre dentiste le samedi matin ?

- Vendredi soir 20h je sors du métro en voyant plein de gens heureux qui partent prendre un verre /dîner et je me rappelle mon triste sort d'ermite.

- 7 h le réveil sonne, je sors douloureusement de mon rêve. "Qu'est-ce que c'est ?" "Qu'est-ce qui se passe ?" "Quel jour on est ? " "Oh non faut que je me lève!". Temps perdu 1 minute.

- "Je vais encore arriver pile à l'heure alors que je suis partie à 8h de chez moi". Ou comment le samedi matin la rareté des métros oblige à se lever plus tôt et à courir dans les escaliers entre 2 correspondances.
 
-"Si le premier ne vient pas je le tue". Ça arrive rarement mais ce genre de patient est sur de ne plus être reçu un samedi matin.
 
-"Ce qui est bien c'est que les rues sont vides". Pas d'école donc pas d'enfants ni de parents à 8h40 dans la rue, pas de travailleurs non plus, et les dealers font la grasse mat'. Donc génial on a la rue pour soi (enfin à l'aller).
 
- Le moment "Je n'aurais pas dû" boire du vin hier soir/sortir/me coucher tard/ regarder ce film pourri/manger que ça ce matin.
 
- Cet instant de solitude où tu checkes tes mails et tu te rappelle que tu es la seule levée à 9h du matin.
 
- Le fameux moment où tu désespères " NON, encore 6 patients mais j'en fais que 2 ça veut dire ???".
 
- Le fameux moment où tu reprends espoir "plus qu'un !!!".
 
- Le fameux moment où tu prolonges ton dernier rendez-vous car tu n'as pas fini et que tu adores ta patiente, tant pis si tu seras chez toi à 15h.
 
-"C'est génial il fait encore jour". A force de sortir après 19h le soir, on a tendance à déprimer de louper le coucher du soleil. Là ça donne presque l'impression de partir plus tôt ou de faire l'école buissonnière. Sauf qu'il est 13h et des patates.
 
- J'arrive à 14h des bananes chez moi, je n'ai pas mangé depuis plus de 6h, autant dire que je n'ai pas faim, je pourrais manger la table. Chez moi je suis en mode déjeuner-goûter qui ressemble fort à une orgie.
 
- L'après-midi (enfin ce qu'il en reste) j'ai juste envie de faire la sieste pour recharger les batteries pour le soir. Sinon déjà que je ne sors pas le vendredi tard, je ne tiens pas non plus le samedi, donc en gros je ne vois personne du week-end.

- Autant dire que je ne fais ni les courses ni les magasins le samedi, sinon j'arriverais en plein rush, heureusement j'ai un jour libre dans le semaine.
 
- Le temps de se dire "cool on est en week-end", il est 20h et je me rends compte que j'ai une lessive de blouses à faire là maintenant avant de sortir sinon je ne pourrais pas les repasser le dimanche pour les porter le lundi (en vrai je les lave par 4 mais il y a toujours ce fameux week-end où tout est sale).

- Avant je ne faisais pas de grasse mat' le dimanche mais pouvoir se lever à 9h30 c'est un bonheur (non jamais  plus tard sinon mon week-end se réduirait à une peau de chagrin).

10 commentaires:

  1. Mais non docteur Carie vous n'êtes pas seule à être debout à 9H ! Moi ce qui me tue c'est de voir les joggeurs du dimanche matin enchaîner tranquillement leurs petites foulées sur le bitume alors que toi bah t'es là avec ta p'tite malette seule et tu sais que tu en as jusqu'à la tombée de la nuit ! J'en ai marre aussi de passer pour une asociale à force de décliner les invitations du week-end ! Mais bon faut se faire une raison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je dis la seule je pensais à mes amis sans enfants qui ont une vie sociale active !

      Malheureusement il faut des personnes qui bossent quand d'autres se reposent pour faire tourner les hôpitaux, les usines ...

      Supprimer
  2. Ca me rappelle l'année où j'avais 4h de cours le samedi matin... et qu'on était TRES peu de profs à bosser le samedi matin...
    Le pire: quand les collègues partaient le vendredi midi en souhaitant un bon week-end...

    RépondreSupprimer
  3. Beatrix : vous les profs, vous êtes toujours en grève ou en train de râler.. vous êtes bien a plaindre, moi qui cumul deux jobs dont un 7 jours /7 ( colporteur ) levé debout à 4H30 jours fériés inclus, et pourtant je me plains jamais... vous êtes lamentable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je supprimerai bien ce message qui n'a rien a faire là mais 10 j après c'est inutile.

      Merci de garder les messages haineux pour d'autres blogs. Surtout que ma chère maman est prof ...

      Supprimer
  4. oui, oui on est toujours en grève (puis on est payés en plus les jours de grève, hein), on est payés à rien faire, les cours se trouvent tout fait sur le web, puis de toute façon faire cours c'est juste de la garderie améliorée, on bosse toujours dans notre région d'origine à max 3 minutes de chez nous, et en plus, t'as oublié de dire qu'on bosse que 18h par semaine ET qu'on est toujours en vacances!!!
    Tu as raison, on est des nantis!
    Sans rancune (mais renseigne toi un peu...)

    RépondreSupprimer
  5. Je me doute bien que vous n' êtes pas payé les jours de grève ( manquerait plus que ça ...)
    Pourquoi avoir choisi ce métier alors si c ' est aussi difficile ???
    Pour info, j ai un cousin prof de math dans un collège, à l 'entendre, croyez moi je sais de quoi je parle.
    C 'est marrant, tous le profs ont la même réplique : "oui mais on travail beaucoup à la maison" ( encore heureux, il faut bien occuper vos longues vacances, que feriez vous sinon )
    Sans rancune...

    RépondreSupprimer
  6. Mais pourquoi tant d'agressivité?
    Je me suis pas spécialement plains de quoi que ce soit, j'ai juste compatis au sort de l'auteur de ce post qui a des horaires pas top... en aucun cas je ne lui ai dit "te plains pas, nia nia nia".
    En fait, ce que je ne comprends pas, c'est que j'ai complètement conscience d'avoir des conditions qui peuvent paraître agréables pour quelqu'un qui ne connaît pas le métier. Je comprends aussi que nous n'ayons pas le pire boulot au monde comparé à d'autres. Mais perso, quand qqn me parle de conditions de travail de m**de, j'ai tendance à compatir, pas à agresser l'autre en lui disant "mais bon sang, arrête de te plaindre, t'as X ou Y avantages". Enfin je sais pas, moi, j'enlève de vacances à personne, je pique de pognon à personne, j'essaie de faire mon taf, je l'apprécie et je pense bien le faire... Merci aussi les médias pour leur désinformation quotidienne et leur lynchage systématique.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne vous agresse pas et je préfère en rester là, on est sur le forum de madame carie, je ne pense pas que l endroit soit bien approprié pour débattre des conditions de travail des profs...
    Bon courage à vous Madame carie !

    RépondreSupprimer
  8. C'est vous qui avez lancé le débat!

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget