mercredi 23 janvier 2013

Ils tètent

Ceci n'est pas un article sponsorisé (mais un vrai coup de coeur).

C'est une invention géniale que j'aurais adoré mettre au point.



(La vidéo date de 2010 donc depuis les tétines sont commercialisées).


Je me souviens de ce cours de physiologie où l'on étudiait la déglutition, le prof était un désespéré de l'allaitement au sein et râlait des conséquences du passage au biberon pour la croissance des mâchoires des bébés.



L'affaire est simple; pour obtenir du lait du sein de sa mère, le bébé doit exercer un mouvement de succion et une pression particulière avec sa langue. Ce mouvement permet la croissance du maxillaire supérieur, en somme l'expansion du palais osseux (ou palais dur). Les enfants nourris au biberon n'ont pas besoin de faire fonctionner autant de muscles pour boire le lait (une simple pression et ça sort de la tétine), ils sont donc plus sujets aux mâchoires trop petites à la pré-adolescence avec les conséquences qui s'en suivent; port d'appareil dentaire et extractions dentaires en série pour "faire de la place".

Ceci n'est pas un plaidoyer pour l'allaitement au sein ni un outil pour culpabiliser celles qui sont passées au biberon dès la maternité. Nous avons chacune nos raisons de choisir l'une ou l'autre solution. 
Mais faisant partie de la classe de population qui n'aura pas 6 mois de disponibilités (ni 3 d'ailleurs) pour nourrir son bébé au sein (parce qu'avec du lait maternel dans le biberon le problème reste le même), j'attendais ce jour où on trouverait une tétine pour biberon qui reproduirait la succion du sein.

Et bien entendu c'est un chirurgien-dentiste qui l'a mise au point ... Le docteur François Favé-Lesage a fondé Iltet et a développé une gamme de tétines s'adaptant au mieux la physiologie des bébés.

De plus cherry on the cake, les tétines et autres accessoires sont fabriqués en France et sans bisphénol A.

Pour ma part, j'ai trouvé quel cadeau offrir à une future maman.

Update :  En quoi l'allaitement au sein permet le bon développement des muscles et mâchoires du bébé ?
 Le nourrisson présente un profil naturel avec un rétrognatisme (menton en arrière). L'allaitement au sein l'oblige à propulser la mandibule (os mobile de la mâchoire) en avant. La croissance du sens antéro-postérieur est donc favorisée (la propulsion ne peut se faire que d'avant en arrière). Par contre il n'y a pas d'influence sur le sens transversal (droite-gauche). La croissance transversale est permise par le jeu de mastication (mouvements hélicoïdaux) avec l'adoption du alimentation diversifiée (en texture) dès le 6 ème mois (ou 3 mois si allaitement au biberon).

En résumé il n'est pas conseillé de ne faire qu'allaiter pendant la 1ère année de la vie de l'enfant. Dès l'apparition des premières dents il faut introduire des aliments de plus en plus durs pour l'habituer à mâcher.

9 commentaires:

  1. super intéressant merci! Une question en tant que maman allaitante actuellement: à partir de combien de temps d'allaitement peut-on estimer avoir "assuré" une bonne croissance du palais, de la machoire etc?

    RépondreSupprimer

  2. "De nombreuses études montrent que l’allaitement artificiel, dit au biberon, est souvent la cause de troubles du développement. Les troubles orthodontiques sont plus de 2 fois supérieurs chez les enfants allaités pendant moins de 3 mois. Plus l'allaitement est long, plus la prévalence des malocclusions est basse. "

    Mais : "L’utilisation des tétines et sucettes conduit à un taux de 32,5% de troubles de l’articulé des mâchoires à l’âge de 3 ans et de 89% pour les enfants âgés de 12 à 17 ans."

    En résumé vous allaitez c'est très bien pour la croissance mais après le sevrage quand votre bébé aura sa tétine dans la bouche elle peut aussi engendrer des malpositions (mauvaises positions) des dents antérieures ("dent de lapin"), en créant un espace entre les dents du bas et du haut.

    L'usage du pouce avant l'arrivée des incisives définitives (vers 7-8 ans) est bon aussi pour le développement du palais.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.orthodontie-et-vous.fr/traitements-enfants/questions-thematiques-concernant/l-allaitement-au-sein-quels,023.html

    Sur ce site ils indiquent un allaitement prolongé de 6 à 12 mois.

    Après ces chiffres sont indicatifs et vous êtes en droit de passer au biberon avant sans culpabiliser.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup! Elle a 5 mois et pour le moment tout se passe bien, malgré la crèche (donc biberons à ce moment là) et des absences 4 nuits par mois pour raisons professionnelles (donc biberons aussi, le tire-lait est devenu mon meilleur ami et j'ai un congélateur dédié)... Quant à la tétine.... Cette propension qu'ont les gens à vouloir coller une tétine dans le bec des bébés me fascinera toujours... J'étais contre pour plein de raisons, y compris médicales (déformation de la bouche mais aussi risque accru d'infection type otite etc) mais aussi esthétiques et surtout de mes principes en terme de maternage, donc minipuce a pas eu ... Du coup quand une âme bien attentionné a essayer de lui en donner une contre mon avis (WTF???) elle lui a craché à la figure: ma fille c'est la meilleure ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Je vais faire des recherches pour la tétine car elle est très utilisée, et on a tendance à la mettre en bouche sans penser aux conséquences !

    L'âme attentionnée voulait peut-être calmer ses pleurs sans trop se fatiguer ?

    Bon samedi !

    RépondreSupprimer
  6. Ici pas eu de tétines non plus, bien qu'on ait essayé au début, elle n'en a pas voulu (et quand on a insisté sont vite apparut des problèmes de confusion sein/tétine...). Finalement tant mieux qu'elle ne l'ai pas acceptée :p

    Pour la diversification, vu l'importance des mouvements de mastications latéraux, est ce que du coup l'alimentation purée habituellement donnée n'est pas inefficace aussi pour le développement des mâchoires? Je me demande si médicalement "l'alimentation autonome" (je sais pas si tu connais) apporterai un plus ou pas. J'ignore totalement l'existence d'une littérature médicale sur le sujet... Mais le principe m'avait convaincu et on a fait comme ça ici, on est jamais passé par la case purée lisse/purée morceaux dont elle ne voulait pas de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etant nullipare (et pas pédiatre non plus), je n'ai pas de notions sur la diversification alimentaire.
      Après de ce que j'ai lu, il faut introduire progressivement une bouillie puis des morceaux, et à 3 ans l'enfant doit manger la même chose (si tant est que les parents ont une alimentation équilibrée).
      A 2 ans un enfant a normalement toutes ses dents de lait (soit 20) donc il peut mâcher les morceaux sans problèmes (des cubes on est d'accord !).
      Ce qui signifie aussi que les enfants de 3 ans ne sont pas censés manger que de la purée, ou des steaks hachés, il faut apporter de la "mâche"(comme on dit en cuisine).

      De toute façon qui dit diversification dit aussi découverte d'un large panel de goûts et de texture pour éviter qu'à 25 ans ils ne mangent que des croque-monsieur aux knacki (j'en connais).

      Supprimer
  7. Ah j'ai 3 question, que pensez-vous des tétines Calma de Medela?

    Et autres questions, avez-vous de nouvelles données sur la matiscation, je trouve qu'on maintient très (trop) longtemps l'alimentation sans morceau.

    Et quid du pouce?

    PS: sur la tétine, mon 1er y est venu très tard (1 an), les poussées dentaires en ont été la cause, et je ne peux pas blâmer les filles de la crèche de ne pas pouvoir materner 10 enfants, qui littéralement attaquent les barrières en bois tant ils souffrent (je les ai vu faire c'est impressionnant!), mon 2ème a commencé très tôt en raison d'un besoin de succion important. J'ai refusé de les priver de qqch qui les rassurait alors que je les donne à garder plus de 50h/semaine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas la gamme Calma.

      Quant aux morceaux si Numérobis a déjà des molaires vous pouvez lui donner des morceaux tendres sans problème en y allant progressivement (surtout qu'en crèche ou chez la nounou ils mangent longtemps en purée ultra lisse).
      L'idéal serait d'essayer réhuliérement ou de lui proposer une partie sous forme lisse et une autre plus en morceaux. Certains enfants ont un réflexe nauséeux assez marqué, d'autres mangent de tout même sans dents, impossible de savoir et de suivre à la lettre les données. personnellement je trouve que les petits pots déjà prêts pour les 12 mois et plus sont inadaptés pour la plupart des enfants de cet âge (on se base sur l'idée que les molaires devraient être là).

      Concernant le pouce ou la tétine, ça fait partie des "avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants" , on fait comme on peut ...

      Supprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget