jeudi 3 janvier 2013

Qu'est-ce qui va changer avec 2013 ?

Vous êtes sûrement back to the office écroulés sous votre montagne de dossiers laissés en attente pour les fêtes, ou alors juste en indigestion après les repas trop lourds/les retrouvailles familiales éprouvantes/les restes du nouvel an à finir (j'ai de la bûche chocolat quelqu'un en veut ?). N'empêche que tous les ans on pense que la nouvelle année va tout changer, comme si dans la nuit du 31 au 1er une fée venait se pencher sur notre cas. Notre problème à tous c'est qu'on se base un peu trop sur les autres pour nous faire avancer ("cette année mon chérichouchou va peut-être enfin me demander en mariage" ) alors que si on veut quelque chose il faut se bouger pour l'obtenir, prendre des risques, avoir peur puis en profiter (et arrêter de donner des surnoms débiles à ses proches).

En résumé les résolutions du 1er janvier ça craint (surtout quand on les prend pas à jeun), mieux vaut se prendre en main et se faire des bilans réguliers avec échéances ( quoi je suis la seule à me faire des bilans avec objectifs semestriels ??? ) .

Vous noterez au passage que les premières résolutions que l'on prend ce sont toujours faire plus de sport, manger plus sainement et arrêter de fumer et jamais faire un détartrage tous les ans, faire vérifier ses dents ou enfin refaire son appareil qui date d'il y a 20 ans (oui il y a une date d'usure comme pour les chaussures).

Bref, qu'est-ce qui ne changera pas en 2013 ?

  • Je vais continuer à passer l'aspirateur pendant que mon assistante me parle. Car je suis maniaque et elle bordélique et que je ne supporte pas d'avoir un miette ou un cheveu sous le pied quand je me change le soir (et qu'elle préfère attendre les calendes grecques).
  • Je vais continuer à avoir 5 minutes de retard à presque chaque patient car je parle trop/j'écoute trop/je m'intéresse trop (ais-je vraiment besoin de savoir en combien de temps il a couru le marathon du Médoc ? )/ parce que je surfe trop sur le net/ discute trop sur gtalk ...
  • Je vais continuer à courir après le métro tous les matins parce que j'ai préféré parler 2 minutes avec Mr Carie plutôt que de lui dire au revoir en claquant la porte.
  • Je vais continuer à soigner des patients qui me disent qu'ils n'ont aucune maladie pour m'apercevoir en passant la carte vitale qu'ils ont une Affection Longue Durée qu'ils se sont bien gardés de me prévenir (va pas t'étonner après si tu fais une interaction médicamenteuses).
  • Je vais continuer à penser à mon repas de soir pendant les soins, et à être dans mon monde.
  • Je vais continuer à oublier ce que je viens de dire à mon patient la minute d'avant. Par exemple "je vous imprime l'ordonnance pour le bain de bouche" et ne pas comprendre pourquoi le patient me fixe  en attendant après quelque chose ...
  • Je vais continuer de me cogner aux murs, au cône radio, à mon bureau ... Je ne suis pas Gaston Lagaffe mais je suis toujours pressée et parfois j'appréhende mal les obstacles (le mur n'en étant pas un on est d'accord vu qu'il est fixe à priori).
  • Je vais continuer de manquer de tomber en me prenant les pieds dans la pédale de commande du fauteuil.
  • Je vais continuer à ne pas répondre au téléphone avant 9h (le répondeur est fait pour ça).
  • Je vais continuer à attendre ma lettre de l'URSSAF (je pense que je serais partie en retraite avant).
  • Mais je vais surtout continuer à aimer faire mon boulot, et le faire avec autant de joie (même si ça se voit pas le samedi matin à 9h ) et de rigueur (car travailler dans la joie et la bonne humeur quand on fait de la daube ça n'apporte rien au monde).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget