lundi 25 mars 2013

Laissez un message après le bip sonore.

Je ne sais pas d'où vient cette aversion qu'on les gens pour le répondeur. Peur que le message délivré ne soit jamais transmis à son destinataire, envie de parler de vive voix à la personne concernée ?

Reste que quand on a les 2 mains dans le cambouis, que l'assistante est en pause déjeuner, et que le titulaire n'est pas disponible non plus, difficile de courir vers le téléphone (courir étant un bien grand mot vu que même en banlieue le prix de l'immobilier n'égale pas celui de Saint Pierre et Miquelon et souvent je n'ai qu'à faire 3 mètres), d'enlever ses gants et de répondre (ayant moi-même un gros problème de maniaquerie je ne peux décemment pas toucher un téléphone avec les gants, il faut d'abord que je les enlève, sinon je passe une lingette dans la seconde ...).

Surtout si le patient en question au bout du fil est un démarcheur qui veut nous refourguer la dernière assurance prévoyance ou un patient qui n'est jamais venu (donc dossier à créer) et qui ne sait pas quel jour il peut venir. Au final entre le décrochage, l'appel, le lavage des mains, on perd 5 minutes qui sont toujours précieuses (à part si c'est mr gros lourd sur le fauteuil et qu'on cherchait à écourter le soin).

Il y a un répondeur. Inutile de faire semblant qu'il n'existe pas vu que le patient raccroche toujours après le 1er bip. Ma théorie est que si c'est urgent on laisse un message. La théorie de certains c'est de rappeler 15 fois de suite jusqu'à ce qu'on craque. Cela arrive toujours à 8h50 quand je me bats pour enfiler ma tenue et que je suis seule au cabinet (c'est un peu comme le coursier qui passe quand tu est aux toilettes ou en slip en train de te changer), ou le midi entre 2 bouchées. 

Oui je suis parfois intransigeante, avant 9h pour moi on est pas "ouverts" et je n'ai pas à répondre au téléphone, j'ai à l'image ces services administratifs (ou non) où avant l'heure ce n'est pas l'heure et après l'heure ce n'est plus l'heure (va appeler le conseil départemental de l'ordre de Paris à 17h01 et tu verras ...). 

La plupart des patients comprennent et attendent qu'on les rappelle. C'est beaucoup plus constructif. Surtout pour ceux qui s'aventurent à appeler le samedi à 17h ou le lundi à 7h, des fois qu'on passerait le week-end au cabinet.

Je pense qu'on pourrait tous transposer ce problème dans notre vie personnelle. Quand tu veux joindre ton copain qui est en soirée avec ses potes, tu l'appelles 15 fois au risque de passer pour une dingue ou tu laisses un message et tu attends qu'il te rappelle ?

Et vous, vous en êtes où avec le répondeur ?


6 commentaires:

  1. Mes problèmes avec le répondeur : j'oublie de refaire le message après les vacances. Les patients me signalent en mars, en riant qu'on n'est plus à Noël ! Mais LAISSEZ QUAND MEME VOTRE MESSAGE !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est dur de penser à tout en rentrant de vacances !

      Heureusement l'assistante gère ça très bien !

      Supprimer
  2. Et les mails? E Google agenda en ligne?....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup les mails pour le privé mais avec les patients je ne sais pas.
      On a une boîte mail dédiée au cabinet mais c'est surtout à l'usage du titulaire pour les fournisseurs ou les contacts avec les orthodontistes.

      De vive voix (même sur répondeur) c'est plus facile à organiser un planning. SInon il faudrait synchroniser google agenda avec l'agenda du logiciel (indispensable pour les fiches patient).

      A moins que google fasse aussi des logiciels dentaires ?

      Supprimer
  3. Tout pareil, je peste contre les patients qui raccroche sans laisser de message, dans la plupart des cas le numéro s'affiche donc je peux les rappeler. Mais quand c'est masqué bah tant pis (c'est souvent du démarchage donc c'est pas grave).

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'est vrai j'ai oublié de mentionner ceux qui appellent 10 fois mais en numéro inconnu (et en bonus le samedi aprem) ...

    il faudrait que le répondeur s'enclenche automatiquement à certaines heures, on serait tranquilles !

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget