vendredi 25 avril 2014

Crachoir or not crachoir ?



Difficile de trouver une photo d'unit sans crachoir, tous les modèles sont présentés avec …
(ou alors j'ai mal cherché sur google images ?).



Si comme moi on est collaborateur, on a pas trop le choix ou de pouvoir décisionnel sur l'unit sur lequel nous allons travailler chaque jour. Quand on signe on prend ce qui est disponible déjà dans le cabinet, parfois avec en tête que le titulaire doit changer de fauteuil et qu'on héritera du sien (ce sont ces petits espoirs qui font rester longtemps sur un unit trop obsolète pour être pratique). 

Viens le moment tant attendu où on peut voler des ses propres ailes (ou d'avoir le droit de choisir) et les questions arrivent. On passe sur la position des rotatifs (en fouets ou sur un chariot ???) ou l'emplacement de l'aspiration. Ce qui paraît bête mais pas anodin c'est la présence ou non du crachoir.

La tendance actuelle (malgré les photos que j'ai trouvé) est de supprimer les crachoirs qui sont des nids à bactéries impossible à bien désinfecter. Ils avaient une utilité certaine du temps  (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître) où les aspirations n'existaient pas et où le patient se relevait pour cracher le trop plein d'eau.

Maintenant on est bien équipés, grosse canule d'aspiration et petite "paille" permettent d'éviter au patient de se noyer (même si il croit souvent que c'est le cas).

Je serais bien tentée d'éliminer le mien pour éviter que le patient ne se rasseye  tout seul toutes les 5 secondes (dans ce cas je lui laisse le soin de faire ses abdos je ne remonte le fauteuil que si je juge que c'est nécessaire). Le crachage tout au long de la séance c'est pénible, mais heureusement de plus en plus rare (marre des abdos ?).

Dans un de mes derniers postes, tous les units avaient étés renouvelés et les crachoirs avaient disparu. Les patients habitués au relevage se trouvaient alors l'air bête et étaient stupéfiés. "Bah alors comment que je fais ?". (Inutile de dire que l'envie de cracher était en inadéquation totale avec le volume d'eau présent en fond de bouche).

Souvent en fin de soins on en retrouvait un qui crachait dans le lavabo (merci merci). Bah oui comment accepter qu'on leur rogne le verre de bain de bouche pour le rinçage en fin de soins ?

Certains ne crachent pas seulement parce qu'on leur a mis de l'eau mais surtout par réflexe culturel (je pense à mes patients chinois qui se raclent la gorge même sur le fauteuil, effet geyser très désagréable garanti). Dans leur cas ils n'avalent pas leur salive, et cherchent le moindre endroit où cracher. Dans ma poubelle par exemple ou mon lavabo. Alors que je possède toujours un crachoir bien sûr.

Face à ces problématiques je sais que le choix n'est pas aisé et qu'il doit être orienté par la population qui fréquente le cabinet.

Si c'est des patients "adaptables" on se lance dans la nouveauté, pas de crachoir mais un évier dédié au rinçage de bouche pour la fin du soin (évier qui sera aussi sale qu'un crachoir on en convient mais qu'on essaiera de nettoyer le mieux possible).

Pour les autres, à moins d'avoir un lavabo personnel où se laver les mains très éloigné de la sortie du fauteuil (pour que le patient ne s'y jette pas), je pense qu'il vaut mieux garder même si c'est abdiquer sur l'hygiène.

Et vous vous préférez quoi ?

  

27 commentaires:

  1. En tant que patiente, je ne me rince qu'à la toute fin du soin, donc crachoir ou lavabo ou évier, peu importe.
    En tout cas, surtout, gardez votre lavabo perso en parallèle, ça semble un minimum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que quitte à cracher autant le faire dans le crachoir même si ça implique qu'il est à portée de main durant le soin.

      Supprimer
  2. perso je suis pour le crachoir surtout en fin de soin pour éliminer les morceaux de tartre dents ou plombage dans la bouche (merci pour votre blog qui atténue ma phobie du dentiste)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou les morceaux de pansements ou de matériaux à empreinte!
      Je suis contente que ça vous réconcilie avec la profession.

      Supprimer
  3. Normalement le soin doit commencer par un bain de bouche .... à cracher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous avoue que chez moi on se rince à l'eau ... donc aucune propriété antiseptique.

      Supprimer
  4. personnellement pas de crachoir au fauteuil, dans la plus part des cas le patient comprend que l'aspiration ça marche bien aussi, malheureusement il reste toujours quelque irréductible qui doivent se lever et aller cracher au lavabo et là on perd pas mal de temps mais c'est quand même pas très fréquent(un ou deux par mois max)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'a la fac on en avait pas. Du moins sur les adec. Et les crachoirs des planmeca étaient condamnés. Je revois encore certains patients chercher à faire couler l'eau.
      Pour le reste il faudrait que je me pousse à ne pas leur donner le choix ce sera pour le prochain cabinet.

      Supprimer
    2. Le sans crachoir, c'est que du bonheur, de l'hygiène et du temps gagné... Certains patients sont surpris au début, tous s'y font très rapidement. On a fait en sorte de prévoir un grand miroir et des gobelets à dispo dans les toilettes pour que chacun puisse se rincer et se refaire une beauté en fin de séance.

      Pour l’antisepsie, rien n'empêche de basculer sur l'irrigation interne du fauteuil, ou du Pmax, qu'on agrémentera selon les goûts (pastis ou chlorhexidine, au choix)


      Sethef

      Supprimer
    3. Mais du coup si ils crachent dans le lavabo des toilettes, comment tu surveilles qu'il n'y crache pas après une avulsion ? Et dans tous les cas faut nettoyer aussi (c'est plus le côté nid à microbe qui me gène).
      Finalement peu choisissent de se faire les abdos et de cracher pendant le soin. :-)

      J'avais testé le moteur à détartrage avec irrigation mais une fois sur 2 j'oubliais de le remplir (et ça me saoulait de me lever en plein milieu) (c'est dur quand t'as pas d'assistante :-( ).

      En tout cas le jour où je reprends à zéro sur un fauteuil neuf il n'y aura pas de crachoir !

      Supprimer
    4. Ben je triche, je ne leur propose pas d'y aller si je préfère qu'ils ne le fassent pas... Le nid à microbes, je le préfère dans les toilettes qu'au fauteuil.

      Pour l'irrigation interne, je ne m'en sers que pour la paro, mais chacun s'organise comme il le sent. Par contre, si irrigation antiseptique, c'est travail à 4 mains obligatoire selon moi pour éviter que le patient n'en avale trop, je ne suis pas certain que l'Eludril soit très digeste.

      Sethef

      Supprimer
  5. Moi aussi (patiente) je préfère le crachoir, même si mon "Dr Carie" à moi ne me le propose plus systématiquement. Belle journée à vous.
    danyhube

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le propose qu'à la fin du soin. Sauf aux enfants dont je fais rincer l'anesthésiant.

      Supprimer
    2. c est inacceptable pour le patient de ne pas pouvoir rincer sa bouche et etre obliger de bloquer les eclats de ciments dentaire ,ou saignements occasionnés par une extraction dentaire bien sur ...on avale beaucoup de ces résidus ,et j estime qu aux prix ou nous payons les soins dentaire ,nos avons droit au confort et la sécurité
      que nous procure le crachoir

      Supprimer
    3. La sécurité c'est surtout de ne pas cracher après une extraction, à part si vous voulez faire une hémorragie.

      Quant aux résidus, avec 2 aspirations en bouche ils ne vous encombrent pas.

      Supprimer
  6. Je crois qu'avec Crachoir, c'est plus satisfaisant. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les patients préfèrent généralement !

      Supprimer
  7. Pour moi crachoir indispensable, si le fauteuil n 'est est pas équipé je change direct de dentiste, je suis allé une fois chez un praticien sans crachoir et ça ma bien gavé de traverser la moitié du cab pour allé me rincer...

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi aussi en tant que patient, le crachoir c'est obligatoire, pour se débarrasser des petits morceaux de tartre, de pansement et parfois ce petit gout de sang dans la bouche, suivant les soins que l'on a eu.
    Je suis allée une fois dans un nouveau cabinet pour une simple visite de routine, à la fin on ne pas pas proposé de me rincer la bouche ni de mouchoir en papier accessible pour m'essuyer le visage de toutes les projections lors du détartrage. Le reste s'était bien passé mais je n'y suis jamais retournée. Je trouve ça bien trop désagréable comme sensation.

    RépondreSupprimer
  9. C'est ce qui revient souvent. Ce besoin de se rincer, pas de cracher forcément. Et je comprends en tant que patiente je suis pareille.

    RépondreSupprimer
  10. Pour le confort du patient le crachoir sera toujours mieux je pense. J'ai du mal à croire à ces histoires d'hyhiène: que cela soit absolument déterminant par rapport aux mesures de désinfection de base je n'arrive pas à y croire sans qu'on me montre des statistiques solides.
    Serait-il si difficile d'inventer un évier-crachoir facilement changeable et recyclable? Aussi on peut convaincre un patient de ne pas se rincer toutes les 5 secondes et si possible de ne le faire qu'en fin de séance.

    Cela dit je veux bien être conciliant, et admettre que l'absence de crachoir permette une économie et soit effectivement un peu plus hygiénique, et surtout un peu plus facile pour le dentiste. Mais le patient apprécierait une bonne communication à ce sujet: ne pas dire d'un ton sec "c'est plus hygiénique et on ne le fait plus" et puis rien d'autre, mais par exemple "en effet on ne le fait plus, c'est plus hygiénique pour tout le monde, mais vous pourrez vous rincer en fin de séance avec le lavabo prévu à cet effet à la sortie".

    Bien sûr cela suppose d'avoir effectivement prévu un lavabo à cet effet...

    RépondreSupprimer
  11. C'est vrai que les deux solutions se défendent... Mais je crois que je préfère le sans crachoir!

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. j'apprécie à leur juste valeur les excuses du style « c'est plus hygiénique ». Il s'agit en fait tout bêtement d'une méthode arbitraire pour gagner un peu de temps et donc beaucoup plus d'argent à la fin du mois.
    J'ai n'ai aucune confiance extrêmement limitée dans vos aspirateurs et il s'agit pour moi d'un manque de respect envers les clients de ne pas leur laisser la possibilité de se rincer la bouche de temps en temps … Et si possible, pas à l'eau, vous qui semblez à juste titre accorder autant d'importance à l'hygiène.
    l'avant dernier dentiste qui me fait le coup du « pas de crachoir » m'avait arraché une dent lourdement chargés en plombages. Après m'être relevé de son fauteuil dernier cri j'avais régurgité dans un Kleenex un monumental crachat sanguinolent chargé de quelques particules résiduelles d'amalgame au mercure ... Kleenex que j'avais ensuite ostensiblement abandonné dans une corbeille à côté de son bureau ... et bonjour l'hygiène.
    inutile de dire que je n'y suis jamais retourné, ce qui ne l'a sans doute pas trop gêné par la grâce de la pénurie de dentistes organisée par le numerus clausus et la libre installation ...

    RépondreSupprimer
  14. Au fait,
    vous devez être quelqu'un qui aime son métier, pour tenir ainsi un blog ... mais lisez donc plutôt ce commentaire écrit par un de vos collègues sur le même sujet.
    « Pendant qu'ils crachent, je déplie mon dos, fait craquer mon sternum, pète, rote, croise mes doigts en détendant mes mains, remarque une mouche supplémentaire qui s'est coincée dans l'éclairage Gamain, baille un coup, réfléchis à ce que je vais préparer à bouffer, pense à un truc qui bloque dans mon dernier code … J'adore le crachoir…
    C'est drôle, surtout quand il dit qu'il pète, et ça a au moins le mérite de la franchise ...
    Mais bon, les nouvelles normes ... au cas où un patient lècherait le crachoir ... ou qu'un virus bondirait du rebord de la chose pour lui sauter au nez !

    RépondreSupprimer
  15. Perso, en tant que patiente je préfère le crachoir. J'aime bien savoir qu'à la fin du soin je vais me relever et trouver le verre pour me rincer la bouche.

    Cath.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget