vendredi 25 juillet 2014

Peut-on (doit-on) noter son dentiste ?

Il fut un temps (que les moins de 20 ans ne peuvent pas conn-) où l'on se fier au seul bouche à oreille pour trouver un soignant. Le DrUntel soignait toute la famille et les voisins, tout le monde était content, personne ne se posait de questions.

Maintenant on aime bien les classements. On veut trouver le meilleur kebab, l'hôtel à meilleur rapport qualité prix de la Baule, le meilleur lycée du monde.

Pour preuve les numéros de l'express/lepoint dont les ventes cartonnent et qui reviennent tous les ans.


Le classement c'est rassurant, ça aide à faire des choix cruciaux. Comment choisir entre DrDelajambe et DrDubras pour sa prothèse de hanche, comment choisir un centre de PMA, comment choisir son centre de traitement anti-cancer ?

C'est aussi accepter de ne se fier qu'à des chiffres, à des statistiques. Les mêmes qui disent que vous avez plus de chance de vous faire foudroyer plutôt que de mourir croqué par un requin (sauf que dans votre région il n'y a presque jamais d'orage par contre vous aimez bien le bodyboard en dehors des plages surveillées).  Ou les mêmes qui disent que statistiquement une grande compagnie aérienne ne peut avoir 2 crashs majeurs la même année. 

Il suffit de voir les commentaires sur tripadvisor pour comprendre les dangers d'une classification établie par un juré de non-experts. Certains sont conquis par des points qui sont rédhibitoires pour d'autres.

On est tous différents, nous n'avons pas les mêmes attentes, ni les mêmes problématiques.

Pour être dit de référence (autre que le Niveau De Preuve Moi-Même) il faudrait faire vérifier les points suivants :

- La douleur
La question classique dans le choix d'un dentiste, "t'as t-il fait mal ?".  Quelle était la situation de départ ? Le patient avait t-il une rage de dent/un abcès/une gingivite ... auxquels cas l'anesthésie peut être longue à prendre.
On a forcément pas la même expérience si on vient pour un simple contrôle détartrage que si on vient pour extraire une dent de sagesse mandibulaire.

- Le délai pour obtenir un rendez-vous.
A tempérer par les exigences du patient libre que le jeudi entre 18h et 19h15. Si on vous propose 3 créneaux dans les 3 jours mais que vous ne pouvez venir que le samedi après-midi ce n'est pas de notre faute.

- La disponibilité
Répond au point précédent. A écouter certains patients on devrait être ouvert tous les jours même le dimanche. Le fait d'avoir une vie sociale et familiale étant un mauvais point. 
Et je ne parle pas du fait de partir 15 jours en vacances en Août alors que l'emploi du temps est vide et les laboratoires de prothèse fermés.

-Le temps d'attente en salle d'attente
Certains patient arrivent à 8h30 pour un rendez-vous à 9h. Non seulement ils ont de grandes chances de patienter devant une porte close (voire sous la pluie) mais en plus ils ne seront pas sortis plus rapidement. Je râle souvent face aux retards mais la préparation du matin c'est sacré.
Le mieux reste de s'arranger pour arriver 5-10 minutes avant pour avoir le temps de se garer/repérer le bouton pour ouvrir la porte plutôt que d'appeler 10 fois ...

-La tête du soignant
Certains voudraient n'être soigner que par des hommes d'autres des femmes. On encore faire sa sélection sur les pages jaunes.
D'autres veulent un "vieux de la vieille" et abhorrent le jeune.
D'autres pires laissent passer un "argh" en ouvrant la porte quand ils voient qu'on est trop gros/trop grand/trop petit/trop jaune/trop basané/trop moche/ pas à leur goût.
Racistes restez chez vous.

-La sympathie du soignant
Certains sont peu aimables et peu affables mais pas pour autant mauvais. D'autres adorent parler mais c'est pour masquer leur incompétence (on parle de moi ?).
Comme tout être vivant doté d'empathie nous répondons aussi à la personne en face de nous, si elle est mal-aimable et arrive 10 minutes en retard sans s'excuser il est "normal" qu'on ait pas envie de faire la conversation.

-La durée du soin
Tout dépend du motif de la visite,si vous posez 36 questions redondantes ...
Un détartrage dure 15 minutes en moyenne. Pour certains 2 séances seront nécessaires, pour d'autres un simple polissage de 5 minutes sera suffisant.
Il en va de même pour une carie ou un traitement canalaire.

-Le prix/le devis
Tout dépend de quelle situation on part et ce à quoi on aspire. Tout dépend du soin qui a été réalisé. Il n'y a pas de prix fixes pour une séance, tout dépend de l'acte.
Si on veut le sourire de Shakira alors qu'on une bouche en touches de piano ça va forcément chiffrer.

-La réponse aux attentes
La demande que je décline le plus souvent est celle du blanchiment. Elle est souvent formulée par des gros fumeurs/gros buveurs de café/patients qui ont du mal avec l'hygiène dentaire. Bizarrement le peu qui pourrait y accéder (hygiène impeccable, aucune carie...) n'en émet pas le souhait.
Je ne parle pas du "je veux un bridge comme celui de ma voisine" qui ressemble fortement au "faites moi la coupe de Jennifer Aniston" alors qu'on a des anglaises. 

-Le parking
En province il est facile d'installer un parking privé mais quand on bosse en plein centre-ville on en parle ?

-Difficulté pour trouver le cabinet
Certains aimerait un fléchage type "mariage" pour trouver l'emplacement et arrivent la bouche en cœur iphone à la main après avoir cherché 30 minutes.
Si vous êtes doté d'un smartphone vous savez que les plans sont disponibles (dès la recherche pages jaunes d'ailleurs). Pour les autres la plupart des grands axes sont équipés de plans de la ville.Et rien ne vous interdit de vous renseigner avant.

-Lecture en salle d'attente
La blague commune est qu'il n'y a souvent que des Elle de 1995 (enfin plutôt la dernière année des Madame Figaro et Express/LePoint).
Oui les pages sont écornées voire arrachées, cela semble être un passe-temps agréable pour les enfants de nos patients.

-Propreté de la salle d'attente
Malgré notre bonne volonté et votre délicatesse, certains êtres oublient l'existence de la poubelle pour déposer mouchoirs, restes de gâteaux et détritus en tout genre.

-Propreté des toilettes
Commencez par nettoyer derrière votre enfant/mari qui n'a pas encore acquis le fonctionnement de la balayette.

Vous voyez quoi d'autres comme critères ? On fait quoi on nomme un inspecteur ?


L'accessibilité handicapés ne devrait pas être un critère, tous les cabinets devraient avoir un accès, même si certaines copropriétés (à Paris surtout) s'opposent à des travaux importants (voire impossible dans certains immeubles).








2 commentaires:

  1. Halala les classements... Je me souviens de ces trucs a se taper la tête contre un mur, ou comme le nombre de litre de SHA est utilisé pour l'un des item du classement le point/l'express, les hosto en commandaient dix fois trop... Et pour les écouler, c'était totalement ubuesque, en mode "servez vous, prenez en pour chez vous, allez!" Et des litres et des litres foutus à la poubelle évidemment...

    RépondreSupprimer

Share It