mercredi 9 juillet 2014

Sealants: en avoir ou pas ?

Les sealants sont un peu le seul acte que font certains dentistes sur les enfants. Car c'est le mieux rémunéré (généralement on en fait 4 ou au moins 2) et celui le moins traumatisant (pas d’anesthésie).

C'est un acte de prévention mis en place pour les molaires définitives remboursé jusqu'aux 15 ans de l'enfant.
Dans les faits il est vraiment "utile" dans les 3 ans qui suivent l'éruption de la molaire définitive, car l'émail est encore immature donc plus sensible aux caries. Donc jusqu'à 9-10 ans pour les premières molaires et 15 ans pour les secondes.

Sur le papier c'est un acte super simple à faire. Il suffit juste de nettoyer la dent à la brossette, d'appliquer un acide, attendre 30 secondes, rincer-sécher, appliquer le composite, polymériser à la lampe puis polir. En somme 4 minutes par dent, donc 4 dents en 20 minutes max easy.




Sauf qu'en réalité, ce ne qu'on ne voit pas sur les schémas, c'est le patient. Par essence il est jeune, il a une langue qui bouge et de la salive qui coule. Parfois la dent est à peine sortie et recouverte de gencive ...

Les parents demandent toujours cet acte, en pensant que c'est un droit mais ignorent qu'il est n'est pas nécessaire si l'enfant ne présente pas de risque carieux particulier (par exemple aucune caries, bon brossage, sillons peu marqués) et surtout qu'il doit toujours être réalisé dans de bonnes conditions.

J'en fais peu car souvent c'est plus une séance de combat pour garder la dent au sec, et les patients les plus compliants sont souvent les moins nécessitants. 

Un père m'a récemment regardé de haut quand je lui ai dit que je n'en ferais pas sur son fils, sur qui une carie avait été galère à soigner. C'est difficile de leur faire comprendre que travailler dans la salive (ou bouche fermée) est un facteur favorisant la reprise carieuse, ce qui est dommage pour un acte de prévention sur une dent saine.

Je ne compte pas le nombre de patients qui ont eu une carie sous un sealant. Justement parce qu'il a été fait dans les mauvaises conditions. Et/ou que personne n'a prévenu les patients qu'il ne fallait pas s'abstenir de brosser (CE N'EST PAS UN VACCIN ANTI-CARIE ni une armure, tout soin peut toujours s'infiltrer si on ne se brosse pas les dents, ou si on a une mauvaise hygiène alimentaire).

Dans l'idéal, il faudrait poser un champ opératoire (digue dentaire) pour chaque dent.


Dent isolée de la salive/langue par digue dentaire


Ou avoir une assistante au fauteuil qui aspire et tient la langue.


Existe-t'il des assistants ? J'aimerais bien en rencontrer.

Petite canule d'aspiration salivaire, dite "paille"


La dernière option est de s'armer d'un bon stock de cotons salivaires et de se battre avec la langue et l'aspiration pour garder au sec.

Par ici le rouleau !


Il conviendrait comme pour tous les soins que les autres professionnels de santé gravitant autour de l'enfant (je pense aux infirmières scolaires ) arrêtent de dire aux parents que cet acte est indispensable, pour modérer leurs propos et rajouter que c'est à faire en fonction de l'examen buccal. 

Il conviendrait aussi qu'on exécute cet acte dans des conditions optimales en expliquant au patient qu'il doit continuer de pratiquer un brossage rigoureux.

5 commentaires:

  1. Tu oublies une solution pour l'isolation... Ces chiens d'odf tentent de la garder pour eux, mais une espionne m'a donné le truc.
    Tu t'en sers une fois, tu ne peux plus t'en passer.

    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fdentistesan06.free.fr%2Fimages%2Fnola3.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fdentistesan06.free.fr%2Fproduits.html&h=300&w=369&tbnid=ChkEAsKpPUfw9M%3A&zoom=1&docid=SJtno_49hC1UKM&ei=vp-_U4D5GYfI0AXU7IDADQ&tbm=isch&client=firefox-a&iact=rc&uact=3&dur=908&page=1&start=0&ndsp=26&ved=0CCUQrQMwAQ


    @+ Sethef

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l'air génial ce truc ! Maintien de la bouche ouverte, repousse langue !!! J'ai trouvé ma future quête à l'ADF.

    RépondreSupprimer
  3. oui ça a l'air bien, mais cher...quel bénéfice vous restera sur la petite cotation du sealent ? si vous voulez garder votre cabinet à flot, oubliez. Surtout que c'est à usage unique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les écarteurs de Nolah sont bien entendu stérilisables, valent entre 60 et 80 euros pièce, et sont donc amortis dès le premier gamin à qui tu vas réaliser 4 sealents. (en 5 minutes du coup)
      Tout à fait utiles pour les scellements/collages d'éléments multiples à la mandibule, les compos de collet, bref tous les cas où la situation clinique interdit la pose de digue.

      Les ODFs s'en servent pour les collages indirects en lingual.

      Trouvables chez GACD, je ne les ai pas vu chez les autres VPCistes.


      @+ Sethef

      Supprimer
    2. Je pense qu'à la manière de la digue c'est une autre manière d'envisager les soins (je ne pourrais plus travailler sans pour une endo molaire mandibulaire par ex). Ça a un coût (mais ça s'amortit comme le reste) mais ça a apporte une tranquillité et un confort de travail indéniable.

      Supprimer

Share It