samedi 27 juin 2015

Bien vivre sa douleur dentaire

La "douleur dentaire" serait la plus forte qu'un être humain puisse vivre avec celle provoquée par l'infarctus du myocarde. Quand on sait que la seconde peut nous tuer on imagine bien le côté intolérable d'une "rage de dent".

Si chacun a un seuil de tolérance différent à la douleur, toutes les femmes interrogées sont unanimes, un accouchement sans péridurale c'est une balade de santé à côté d'une inflammation pulpaire.

Freud lui-même aurait dit "quand on a mal à une molaire, on est toute molaire".








Si ça passe avec du paracétamol c'est que ce n'est pas si urgent que ça ...


1) La prévention !!!!

On dit souvent "mieux vaut prévenir que guérir", cet adage s'applique parfaitement aux dents. Autant on peut être en plein jogging dominical et mourir foudroyé par une attaque cardiaque (attention aux reprises trop violentes après des mois d'arrêt d'activité sportive), autant c'est rare d'avoir une dent qui fasse horriblement mal du jour au lendemain.

Quelques conseils :

- Prenez rendez-vous chez le dentiste avant de partir en vacances (surtout si vous devez prendre l'avion ou si vous allez pratiquer la plongé sous-marine auxquels cas le différentiel de pression peut provoquer des douleurs très vives);

- Prévoyez large si vous savez que beaucoup de soins sont à entreprendre.

- N'oubliez pas de revenir terminer les soins en revenant de vacances...

       - Extraire les dents qui bougent et sur lesquelles vous avez des abcès réguliers
       - Terminer le traitement canalaires des dents sous pansement provisoire
      - Protection du traitement canalaire par une obturation définitive (composite, inlay, onlay, inlay-core/couronne)

Une dent ne se guérit jamais seule, aussi si vous avez une (ou plusieurs) carie(s) non traité(es) il est fort probable qu'un jour elle(s) fasse(nt) mal sauf que vous ne pourrez jamais prévoir quand !



Evolution d'une carie, d'une petite cavité à un kyste au bout de la racine


- N'attendez pas que la douleur soit insupportable pour prendre un rendez-vous car l'attente vous semblera d'autant plus longue, l'anesthésie sera dure à prendre et les soins plus longs que si vous étiez venus aux premiers symptômes.

Ça peut paraître bête mais si vous avez mal à chaque fois que vous buvez du froid ou que vous mangez il faut consulter, surtout si ça fait longtemps.



- Faites attention à votre alimentation et au brossage.

- Faites un détartrage au moins un fois par an même si vous pensez ne rien avoir ou posséder de bonnes dents, au pire vous aurez juste un polissage, au moins ça permettra de faire un contrôle.

2) Comment calmer la douleur en attendant votre rendez-vous ? 

- La gencive saigne, est gonflée +/- douloureuse au touche ou au chaud et au froid.


Ne pas hésiter à brosser même si ça fait mal, si ça saigne, ne pas brosser fort mais chercher à éliminer le maximum de dépôts.

C'est le seul cas où un bain de bouche antiseptique trouve une utilité ! 
Vous pouvez y ajouter une brossage avec un dentifrice spécifique. 




Si vous êtes coincés dans une yourte sans pharmacie à proximité, des gargarismes avec de l'eau très salée soulagent bien.

- Vous avez un abcès proche de la dent


L'abcès est la conséquence de la gingivite, en attendant le détartrage voire l'avulsion de la dent vous pouvez pratiquer les mêmes conseils que pour la gingivite.

Votre dentiste ou médecin pourra aussi préparer une ordonnance d'amoxicilline pour vous soulager.

- Vous avez une douleur aiguë (rapide et brève comme un coup d’électricité, qui part en quelques secondes ) sur ou plusieurs dents, systématiquement au chaud, au froid et au contact avec la brosse à dent (par ex). Ça peut être une hypersensibilité dentaire. 



Essayez un dentifrice spécifique pour dents sensibles.
Vous pouvez appliquer le dentifrice en pâte au niveau des dents (côté face joue) et laisser "reposer", 2-3 minutes pour que ça agisse.




- Vous avez une cavité dans la dent et vous avez mal après les repas.



Bien brosser les dents et passer du fil dentaire ou une brossette imbibée de bain de bouche  (pas pour vous soulager mais pour être sûrs qu'il ne reste pas d'aliments coincés). Mettre en place un petit coton si c'est accessible.


- Votre dent présente une cavité et vous avez mal au chaud/au froid et même en dehors des repas.




Placer un clou de girofle en contact avec la partie exposée voire dans la cavité. Renouveler dès que l'effet se dissipe.


Je n'ai pas encore trouvé d'astuce pour "survivre" à l'attente d'un rendez-vous (autre que des antalgiques puissants) pour une rage de dents (vu que seule l'ouverture de la dent va permettre la décompression de la pulpe et donc le soulagement immédiat), mais je cherche toujours ! 



Une erreur est survenue dans ce gadget