mercredi 13 juillet 2016

Travailler plus ?

La question revient souvent dans la bouche de mon beau-frère commercial (je rajoute sa fonction car pour moi ça a son importance dans sa manière de voir les choses). 

C'est le genre de personne qu'on est obligé d'apprécier parce qu'il est le mari de ma sœur mais dont l'opinion me déplaît souvent et on finit souvent les repas de familles mensuels en joute verbale.

C'est le genre de personne par exemple qui se marre quand je parle de patients et dit que ce sont des clients et qu'on fait semblant nous soignants de les voir comme des patients mais qu'en réalité tout ce qui nous intéresse c'est leur argent. (C'est tellement bien me connaître).

C'est le genre de personne qui croit avoir la solution au problème des déserts médicaux en donnant plus de primes aux soignants qui iraient s'installer dans les zones (oui je sais ça existe déjà mais il dit que ce n'est pas assez). 

C'est donc le genre de personne pour qui l'argent est un moteur pour tout.

Et qui donc ne comprend pas que je n'ai pas envie de travailler plus pour gagner plus.

Je parle de mon beau-frère mais je suis sûre que d'autres pensent comme lui autour de moi, sûrement mon titulaire, certaines amies consœurs.

Mon titulaire ne comprend pas que je ne veuille pas travailler tous les jours comme lui (il ne comprend pas qu'on s'est organisés de cette façon pour la garde de BébéCarie et que les moments où je ne suis pas au cabinet je ne regarde pas GOT).

Je travaillais une demi-journée de plus avant la naissance, j'avais beaucoup plus souvent des rendez-vous manqués. L'emploi du temps laissant plus de plages horaires libres j'avais souvent des urgences d'autres cabinets ou des patients moins respectueux qui ne revenaient pas. Depuis que j'ai réduit j'ai moins de place pour les rendez-vous de dernière minute ce qui oblige les nouveaux et anciens patients à prévoir une semaine à l'avance (ce qui décourage souvent les patients jamais venus même si leur soin n'est pas urgent).

Bref tant que je ne serais pas dans mon cabinet avec une obligation de travailler pour payer les charges je ne vois pas l’intérêt d'être présente tous les jours.

D'autant que les jours où je travaille je rentre à 20h (donc il faut payer quelqu'un 12h) (sur une semaine c'est énorme surtout qu'au delà d'un plafond c'est considéré comme trop et on a plus d'aides pour les charges par la PAJE). Ça fait aussi autant de caisse de retraite, urssaf et impôts à payer en plus.

Mr Carie est du même avis que moi (d'ailleurs il est à 80%, son chef ne comprend pas pourquoi il ne veut pas gagner plus non plus), notre temps libre avec BébéCarie est précieux pour l'éduquer et partager. Quand on a la chance comme moi d'avoir des revenus suffisants en travaillant 35-40h par semaine (oui parce que travailler plus ça signifierait 60h) je ne vois pas l'intérêt.

Je sais que certains diront que c'est à cause de gens comme moi que la France va mal et qu'on a du mal à avoir un rendez-vous chez le dentiste (sauf que je ne suis pas en zone rurale, et que mon délai de rendez-vous est d'une semaine).

Et vous ?

11 commentaires:

  1. A l'époque ou nous étions deux à bosser notre vie était très confortable, on mettait pleins de sous de coté parce qu'on ne savait plus qu'en faire. Maintenant j'ai du temps pour mes projets et lui aussi, en plus du temps qu'on a pour la petite-plus-si-petite.

    Il a refusé de remplacer son chef, pseudo promotion qui aurait signifié des heures de taf à rallonge (bon ok, on lui aurait fait un bonus de 10ke/an sur son salaire il aurait ptet accepté, mais manifestement la boite était pas prête a payer le prix auquel il évalue son bonheur.). Il a démissionné finalement et plutôt que de courir immédiatement après un boulot préfère se prendre deux mois de vacances histoire de profiter. Ça a un coût, et on s'en fou parce que c'est bien et qu'on a la chance de pouvoir se permettre ça.

    La qualité de vie, la vie tout court, ça n'a pas de prix. Quand on peut se permettre de bosser moins, le faire, c'est juste génial (beaucoup n'ont pas vraiment le choix malheureusement). Lui rêve de se mettre à 80% aussi :D Et pourtant il aime beaucoup son boulot!


    L'argent ça fait clairement pas tout je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu le dis quand on peut se le permettre c'est bien de se laisser le choix.
      Je sais comme nous vous êtes décroissants (enfin surtout vous😊). Mon seul repére de qualité de vie est le bonheur de notre famille et l'argent ne fait pas tout.

      Supprimer
  2. Travailler pour vivre, vivre pour travailler ?

    J'ai beaucoup de confrères sortant des études qui font le maximum (9h-20h sans pause déjeuner, etc.), j'entends souvent les "vieux" se plaindre que les "jeunes" ne veulent pas faire les samedi, et certains patients s'étonnent encore que je ne travaille pas tous les jours, ni tous les soirs ("Je ne suis disponible qu'après 18h00. Ah bon vous n'avez pas de créneau ?").

    Les gens sous-estiment énormément le stress d'un chirurgien-dentiste (travailler 75% de son temps à perte avec 50% de patients qui ne voulaient pas venir, je ne connais pas beaucoup de professions comme ça, sans parler de l'absentéisme, des aléas thérapeutiques, des urgences…), les vieux dentistes (qui pensent qu'un jeune aujourd'hui a les mêmes conditions qu'un jeune en 1970) comme les "gens normaux" (qui pensent qu'on roule sur l'or en faisant des détartrages tranquilles).

    Dans tout ça, on oublie vite qu'on travaille essentiellement pour avoir de quoi manger, dormir et s'amuser.
    Mais ça c'est le résultat d'une propagande d'État (travailler plus pour gagner plus ? travailler mieux pour vivre mieux plutôt !) qui veut faire croire qu'en travaillant beaucoup, tout ira mieux.

    En tout cas, j'encourage quiconque à travailler exactement ce dont il a besoin, ni plus ni moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il y a un travers simple avec notre métier qui est que si on travaille beaucoup on gagne beaucoup d'argent donc on augmente nos besoins et nos envies en conséquence. Puis il faut alimenter le compte en banque pour maintenir le train de vie et donc travailler toujours plus et c'est le cercle sans fin.
      Je travaille le samedi matin parce que ça me permet de ne pas travailler tous les soirs mais je me garde la liberté de ne pas le faire quand j'ai un impératif familial.
      Je ne veux pas être cette femme qui ne voit sa famille que le week-end.
      Notre carrière va être longue je veux en profiter maintenant sans attendre la retraite qu'on aura jamais.
      Merci pour ton commentaire ! 😊

      Supprimer
  3. délai de RDV une semaine...ici mon mari a du mal à donné un RDV en moins d'un mois et il bosse toute la semaine.
    Vous avez raison de prendre du temps pour votre enfant, c'est du temps bonheur aussi important pour vous que pour lui.
    beau week-end

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Miaparis (www.miaparis.fr) est un site qui vend des robes de soirée sur-mesure à des prix raisonnables. Vu que nous aimons beaucoup votre blog, nous aimerions pouvoir collaborer avec vous. Si vous êtes intéressée, pourriez-vous s'il vous plaît nous contacter à: garmentvogue2@miaparis.fr? Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je ne vois pas en quoi je pourrais vous aider !

      Supprimer
  5. Bonjour, merci pour ce message et votre blog en général. Vous avez raison de ne travailler que selon vos besoins et de profiter de votre enfant et de la vie. Par votre métier, vous contribuez largement à la société et vous n'avez pas besoin de vous sentir culpabilisée! Mon père était chirurgien-dentiste dans une petite ville de province et il faisait la sieste l'après-midi. C'est vrai qu'il a été plus cigale que fourmi mais il n'a jamais pris sa retraite et a travaillé tant que sa santé le lui permettait, non pas pour continuer à gagner de l'argent mais parce qu'il aimait le contact avec ses patients et pour rester occupé. Je vous souhaite une très bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  6. Je partage! Il faut vivre, il faut profiter, la vie passe tellement vite! Je suis dentiste, comme toi( en plus, etrangere! Bonjour, les préjugés !). Je ne travaille pas pour faire fortune, je travaille trois jours par semaine, il y a peux les gens qui connaissent vraiment les coûts de notre profession ( et pas que les charges, les fournitures, sourtout je parle stress,responsabilités et notre santé).
    Bon courage!

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget