lundi 7 août 2017

Pourquoi les hommes de Cro-Magnon n'allaient pas chez le dentiste mais vous devriez quand même y aller. (L'huile de foie de morue a sauvé mes dents)

Un commentaire sur le blog a porté mon attention vers le régime paléo et la guérison des caries sans le passage redouté sur un fauteuil dentaire, je voulais apporter mon éclairage.

Le régime paléo anti-carie a été popularisé par Ramiel Nagel.
Auto-proclamé éducateur de santé dentaire, qui affirme sur son site que la carie dentaire n'a pour origine qu'une carence en nutriments et non pas des bactéries. Je vois d'ici Keyes et tous les scientifiques qui ont étudié le streptococcus mutans hurler (ou se retourner dans leur tombe).
Une simple recherche sur pubmed suffira de vous convaincre que je n'ai rien inventé.

Triade de Keyes
Je sais que c'est plus facile de croire que nous les dentistes nous protégeons notre "business" et propageons la carie dentaire pour continuer à partir au club med en vacances.
Sauf que ce n'est pas si simple, il n'y a pas un facteur provoquant les caries mais un équilibre à respecter.
L'introduction de la fluoruration a nettement contribué à diminuer la prévalence des caries mais cela suppose de contrôler aussi son alimentation et d'avoir un brossage adéquat.
Bref tout n'est pas aussi manichéen que Ramiel Nagel veut bien le montrer.

Par contre la relation entre le régime paléo et la santé bucco-dentaire est intéressante.

 Pourquoi les hommes des cavernes n'avaient pas de caries ?

Avant l’avènement de l'agriculture il y a 10 000 ans les caries dentaires étaient rares.
L'épidémie a réellement débuté dans les années 50.
Nous n'utilisons pas nos dents de la même façon que nos ancêtres qui mangeaient leur viande beaucoup moins tendre que la nôtre et des végétaux plus fibreux. La mastication induite par cette alimentation produisait un nettoyage mécanique naturel des dents.
Notre alimentation moderne elle est riche en aliments mous ou liquides faciles à mâcher (essayer des gnocchis au babybel et vous verrez si vos dents sont propres ensuite).

La conclusion logique serait de faire comme les chasseurs-cueilleurs et ne manger que des aliments disponibles à l'époque, des aliments peu transformés, pas de sucres raffinés, des plats industriels ...

Sauf que les bactéries se sont aussi habituées et transformées (quand on a découvert la pénicilline il n'y avait pas de bactéries résistantes maintenant les germes ont muté ). Le Streptococcus mutans existait il y a 10 000 ans mais notre alimentation de plus en plus riche en sucre a amplifié sa prolifération et en a fait une bactérie dominante.
L'aseptisation de la vie quotidienne a diminué les populations des "bonnes" bactéries (ces bactéries commensales présentes en permanence sur les muqueuses de notre bouche ou sur notre peau) qui évitent la prolifération des pathogènes, leur laissant plus de terrain.


Caries dentaires et signes de maladie parodontale sur le maxillaire supérieur d'un chasseur-cueilleur. Courtesy of Isabelle De Groote

On dirait que certains chasseurs-cueilleurs aussi avaient des caries ...

Finalement ils mangeaient ce qu'ils trouvaient autour d'eux donc il n'y avait pas un régime précis. Parfois ils mangeaient des aliments collants (comme les glands) (si ils avaient su qu'on pourrait caraméliser un jour des cacahouètes ...)  et/ou sucrés et sans brossage des dents ou fil dentaire ...

Le lien entre la consommation d'aliments sucrés solides ou liquides et les caries n'est plus à démontrer.

¨Pour une bonne santé en général (et pas seulement dentaire), il est important d'avoir une alimentation riche en légumes et pauvres en sucre (ce qui ne signifie pas qu'il faut éviter les fruits, juste les plus sucrés), riche en graisses d'origine végétale (et non animales). Une alimentation équilibrée somme toute.



Faut-il boire de l'huile de foie de morue ?

Oui ! 
Mais pas n'importe comment !

Le point fort du régime "anti-caries" est la supplémentation en vitamine D via l'huile de foie de morue notamment. La vitamine D est primordiale à la construction osseuse et sa carence provoque le rachitisme.




Le lien entre la faible concentration plasmatique de vitamine D (25-hydroxyvitamine D (25(OH)D) et le risque carieux a été prouvé. Le taux de vitamine D sous lequel le risque serait majoré (avec une absence de brossage 2 fois par jour et de contrôles dentaires réguliers) est de 75 nmol/L.

La carence en vitamine D serait responsable des hypolasies dentaires (défaut de minéralisation des tissus). Les caries précoces des jeunes enfants seraient expliquées par une carence maternelle durant la grossesse.

Étapes de formation de l'organe dentaire pendant la grossesse


Toute supplémentation qui intervient après la naissance n'a pas d'influence sur les dents de lait mais sur la formation des dents définitives.


Par exemple les incisives définitives commencent leur minéralisation à la naissance et la couronne est totalement formée à 3 ans. Ainsi la structure de la dent ne peut pas être modifiée après cette période.

Par ailleurs il est important de ne pas focaliser son régime alimentaire sur un nutriment (comme des gélules de vitamine D) mais plutôt d'obtenir un équilibre entre différents aliments riches en facteurs minéralisants en contenant, comme le lait, le fromage, légumes verts, champignons, œufs et l'huile de foie de morue.

De plus une fois la formation des dents terminée, seules les molécules en contact avec la surface dentaire peuvent la reminéraliser.
Par exemple une cuillère d'huile de foie de morue en complément d'une alimentation équilibrée peut être bénéfique au vu de sa composition en calcium (et en vitamine D pour l'os et le parodonte). Mais la même dose ingérée en gélule n'aura aucune incidence sur l'émail dentaire.



La dent peut-elle se réparer seule ?

Oui (et non ! ...)

J'avais déjà consacré un article à la reminéralisation de l'émail.
Cette reminéralisation peut se faire avec ou sans apport de fluor. L'utilisation d'un dentifrice fluoruré est  conseillé et  induit le meilleur résultat mais une alimentation riche en calcium peut suffire avec un contrôle adéquat de l'hygiène bucco-dentaire.

Cette reminéralisation/réparation ne concerne pas toutes les lésions carieuses. Mais uniquement les lésions débutantes que l'on appelle leucome pré-carieux ou white spot.

Démineralisation de la surface amélaire

Cela sous-entend qu'une carie qui n'a pas créé de cavité peut être réversible. La destruction n'est que moléculaire (perte de minéraux).

Si la carie a déjà créé une cavité, la carie peut être "arrêtée" c'est à dire que sa progression est stoppée et le tissu sous-jacent est stable et dur mais la cavité n'est pas réobturée par de l'émail (ou de la dentine).

Stades de progression de la carie dentaire de la lésion blanche à la nécrose pulpaire

Cavité cervicale


Cavité cervicale avancée
Il existe différents stades d'atteinte carieuses et nos traitements sont adaptés à chaque stade.

Il est illusoire de croire que l'on peut obtenir une réparation spontanée d'une dent dont la pulpe est infectée.
Il est illusoire de croire que l'on peut traiter de la même manière une dent qui présente une tâche blanche qu'une dent qui présente une cavité avec des douleurs lancinantes associées.


Je veux bien rencontrer la personne qui réparera cette dentition juste avec un régime alimentaire ...
Une erreur est survenue dans ce gadget