mercredi 18 septembre 2019

J'ai 10 ans

C'était un vendredi je m'en rappelle comme si c'était hier.

Pile une semaine avant la fin de l'année universitaire.

Je m'étais dit à l'époque que si j'étais thèsée ils étaient obligés de me valider mon année. Imaginez le tableau t'es docteur mais non tu redoubles. ("Chez nous" dans notre fac c'était possible).

J'avais fait un détartrage à ma sœur à l'hôpital avant de repartir à la fac, elle avait hurlé comme un cochon qu'on égorge. Mes camarades étaient venus me voir "qu'est ce qui se passe ?". 10 ans plus tard ses dentistes "s'amusent" toujours avec elle. Je lui ai détecté une carie qui finira en grosse urgence lors de sa première grossesse (5 ans plus tard ...) (ne jamais remettre au lendemain ...).

Pour me détendre on avait regardé ma série préférée de l'époque (gossip girl) (xoxo) dans le grand amphi. Histoire de vérifier que mon Toshiba préhistorique fonctionnait bien (c'était le cas).

C'est elle qui m'avait aidée pour le powerpoint. Il était bien mieux que ma thèse "tapée" sur word 97 (dont la numérotation automatique n'avait rien à envier aux versions ultérieures).

Il y a 10 ans entre rires et larmes je soutenais ma thèse.

Aujourd'hui en recevant un patient que j'adore mais qui est tellement démuni qu'il me démunit moi aussi j'ai repensé au serment que j'ai prêté entre rires et larmes (l'émotion imprévisible).

J'ai l'impression que c'était hier, ces dix dernières années sont passées en un clin d’œil. Depuis j'ai changé de ville, de mec, eu 2 enfants.

"Pas sûre qu'il y ait autant de changements dans les 10 prochaines années" me disait ma collègue  ce midi.

Travail oblige, le champagne ne coulait pas à flot aujourd'hui mais j'ai repensé avec le sourire à cette journée qui a été un des tournants de ma vie.

Le choix que j'avais à l'époque sur mon lieu d'installation me paraissait vertigineux, comment choisir ? 

10 ans après je sais qu'on est pas obligé de travailler toute sa vie au même endroit, qu'un choix n'est jamais définitif.

En 10 ans j'aurais travaillé dans 8 cabinets différents (remplacements inclus), 5 départements, 5 inscriptions au tableau. Pour finalement revenir dans le premier département (mais pas le même cabinet) par le plus grand des hasards !

Il y a 10 ans je passais ma thèse et je faisais l'acquisition de me première voiture. A l'époque je commençais une collaboration qui me m'obligeait à rouler 70 km par jour. J'ignorais alors que j'allais rencontrer un "parisien" et laisser ma voiture au garage (chez sa mère ;)  pendant 5 années.

10 ans après malgré les photos de mes enfants accrochés sur les murs on me demande encore si j'ai 25 ans.

Je réponds en souriant.

Je suis bien contente du chemin parcouru.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.